Un véhicule détruit par le feu

Un véhicule détruit par le feu
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Les flammes ont ravagé en fin de soirée, vendredi, un véhicule sport de marque Hyundai Genesis de l’année 2012 à l’intersection de la route 122 et de la rue Principale à Saint-Albert.

Les pompiers de Warwick ont été alertés vers 23 h 45. À l’arrivée des sapeurs, l’embrasement était généralisé. «Quand je suis arrivé sur les lieux, les deux occupants avaient froid, le mercure indiquait -12 degrés Celsius. Ils ont pris place au chaud dans notre véhicule de service», a indiqué Mathieu Grenier, directeur du service de protection contre les incendies de Warwick.

Dix pompiers ont répondu à l’appel pour procéder à l’extinction de l’incendie d’origine électrique. «Le conducteur et son passager circulaient lorsqu’ils ont perçu une odeur de chauffé. Ils se sont alors immobilisés en bordure de la chaussée pour aller vérifier sous le capot, mais ils n’ont rien vu», a relaté le directeur Grenier.

Le directeur Mathieu Grenier (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

En revenant à l’habitacle, toutefois, ils ont rapidement aperçu une lueur orange sous le tableau de bord, puis de la fumée. «Ils ont ensuite constaté que des flammes sortaient par la ventilation du tableau de bord. Ils ont tenté, en vain, d’éteindre le feu avec de la neige», a précisé l’officier.

Personne, heureusement, n’a été blessé. Quant au véhicule, il s’agit d’une perte totale.

Deuxième appel

Tôt samedi, peu avant 7 h 45, une alarme incendie a mené les pompiers warwickois au centre d’hébergement situé au 10, rue L’Heureux.

«Avant notre départ de la caserne, on a reçu l’information qu’il s’agissait de rôties brûlées qui ont déclenché un avertisseur dans l’aire de la salle à manger», a fait savoir le directeur Grenier.

Dix pompiers s’y sont tout de même rendus pour vérifier la situation et s’assurer que tout soit normal.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des