Les Promenades St-Christophe, un projet de plus de 1,5 M $

Par Andrée-Anne Fréchette
Les Promenades St-Christophe, un projet de plus de 1,5 M $
Joël Beauvilliers, de JB Excavations, Fabrice Vanhoutte, directeur général, Jordan Fréchette, propriétaire, et Frédéric Laprise, de PFJ Construction (Photo : www.lanouvelle.net)

Jordan Fréchette, propriétaire de Trévi Victoriaville Noréa Foyers, caresse ce projet depuis quelques années déjà. Son complexe commercial prend désormais forme et se fera connaître sous le nom des Promenades St-Christophe. 

Jordan Fréchette et Fabrice Vanhoutte (Photo www.lanouvelle.net)

Situé à l’intersection de la route 116 et de l’avenue Pie-X, à Saint-Christophe-d’Arthabaska, le commerce de M. Fréchette a subi plusieurs transformations physiques au cours des dernières années, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Puis la démolition de l’entrepôt de l’ancienne quincaillerie Rona a laissé l’espace nécessaire pour réaliser ses ambitions (https://bit.ly/2RGDQE0).

Fort occupé, l’homme d’affaires de 28 ans s’est adjoint les services de Fabrice Vanhoutte à la direction générale afin de poursuivre plus aisément le développement qu’il convoite, sur des bases solides.

En outre, Jordan Fréchette profitera de la nouvelle construction pour ajouter 3500 pieds carrés à sa propre boutique. Les Promenades St-Christophe proposeront trois locaux commerciaux de 4200 pieds carrés chacun, qui feront face à la route 116. Estimé à 1,5 M $, le projet pourrait nécessiter jusqu’à 2 M $ au total et sera complété pour le 1er mai.

On souhaite y attirer des entreprises qui offrent des produits hauts de gamme et qui partagent la philosophie de Trévi Victoriaville Noréa Foyers quant à la qualité du service à la clientèle. «Quand les gens arriveront à l’intersection, ils sauront vraiment à quel type de service ils ont affaire», exprime M. Fréchette.

Selon lui, le site dotera d’emblée les locataires d’une visibilité remarquable. Le choix de l’appellation St-Christophe vise en outre à rappeler la situation géographique des commerces, au cœur de Saint-Christophe-d’Arthabaska.

Jordan Fréchette ne s’en cache pas, il a plusieurs autres défis en tête. Or, il demeure discret à ce sujet, préférant se concentrer sur le bon déroulement de ce projet. «C’est très important pour moi. Ça représente un gros investissement et je veux bien le faire», souligne-t-il. Son intérêt pour l’immobilier s’avère manifeste et il se dit choyé cette fois que ça se déroule dans sa propre cour.

 

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
FremichFrema Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Frema
Invité
Frema

Bonne décision ,montrez à la ville voisine que ça peut fonctionner en dehors de cette ville

Fremich
Invité
Fremich

À Frema, dis-moi que nous ne revenons pas aux anciennes guerres de clochers.