Le Titan d’Acadie-Bathurst, un remède idéal?

Le Titan d’Acadie-Bathurst, un remède idéal?
Brooklyn Kalmikov (Photo : Denis Morin)

En ce jeudi soir, les Tigres de Victoriaville accueilleront le Titan d’Acadie-Bathurst, dernière équipe au classement général dans le circuit Courteau. Au cœur d’une séquence de sept défaites consécutives, le Titan pourrait s’avérer une proie de choix pour se sortir d’un bourbier, mais il faudra que les Félins soient prudents.

En effet, lors de deux de leurs trois derniers matchs, les protégés de l’entraîneur-chef Mario Durocher ont donné bien de la difficulté à deux puissances du circuit Courteau. Ils ont tout d’abord perdu au compte de 3 à 2 face aux Saguenéens de Chicoutimi pour ensuite aller surprendre Alexis Lafrenière et l’Océanic à Rimouski par la marque de 4 à 3. La rencontre suivante, disputée à nouveau face à Rimouski, a cependant pris l’allure d’une revanche alors que Rimouski l’a emporté 5 à 0.

La jeune équipe du Titan est donc capable du meilleur comme du pire sur une courte période. De ce fait, il sera intéressant de voir dans quel état d’esprit elle se présentera au Colisée Desjardins ce soir. Depuis le début de la présente campagne, la formation de la Baie-des-Chaleurs compte uniquement huit victoires et 23 points en 43 parties, soit 12 de moins que les Olympiques de Gatineau qui sont à l’avant-dernier rang. Sans trop de surprise, Bathurst a également l’attaque la moins menaçante avec 107 buts marqués et l’une des pires défensives avec 177 buts accordés. L’avantage numérique (16,6%) et le désavantage numérique (78,4%) ne sont guère mieux. Sur le plan offensif, Rémy Anglehart (36 points) est la plus grosse menace offensive. Cole Huckins, Mathieu Desgagnés et Riley Kidney suivent avec 22 points chacun.

Les Tigres ont un certain avantage à tous les niveaux statistiques, exception faite du désavantage numérique (76,6%). Cela dit, ces statistiques ne doivent pas dire grand-chose par les temps qui courent. Ce qui est important pour Victoriaville, c’est de se remettre à gagner rapidement, car les Olympiques sont à seulement deux points derrière. Par chance pour les Félins, les Gatinois ont subi un dur revers de 10 à 6 face aux Sea Dogs de Saint John mercredi soir, ce qui a eu pour effet de les garder à distance encore un petit peu. Les Olympiques ont toutefois un match en main sur les Tigres.

De ce fait, la lutte pour les trois dernières places donnant accès aux séries sera des plus intéressantes étant donné que quatre équipes se retrouvent dans une fourchette de quatre points. Il y a donc les Tigres, les Olympiques, les Remparts de Québec et les Mooseheads de Halifax qui lutteront pour ne pas accompagner le Titan d’Acadie-Bathurst au rayon des équipes écartées des séries éliminatoires. La partie opposant les Tigres au Titan est donc bien importante pour la suite des choses au classement général.

Olivier Tremblay (œil) et Nikolas Hurtubise (bas du corps) sont toujours absents du côté des Tigres. La rencontre s’amorcera à compter de 19 h.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des