Un premier projet musical pour Louif

Un premier projet musical pour Louif
L'image de ce premier «mixtape» intitulé Phoenix. (Photo : gracieuseté)

Sur les différentes plateformes musicales, on peut désormais entendre les chansons du Victoriavillois Louif (Louis-Philip Mercier).

Son projet, un «mixtape» intitulé Phoenix, a été concocté presque entièrement par lui, ce qui lui a permis de réaliser un rêve de jeunesse. «Depuis que j’ai 10 ans, je joue de la guitare et la musique a toujours été en moi», explique-t-il en entrevue téléphonique.

Mais c’était davantage à titre de passe-temps qu’il en faisait, jusqu’à ce que des encouragements de son entourage l’incitent à se lancer plus sérieusement. Après ses études universitaires en administration, ayant une bonne idée de la direction musicale qu’il souhaitait prendre, il s’est finalement lancé. Le résultat est désormais disponible et l’engouement des auditeurs sur son travail musical lui donne à penser qu’il pourrait s’y concentrer exclusivement. «Comme quelqu’un se lance en entreprise», compare-t-il.

Avec son niveau d’étude, il est en mesure de promouvoir sa musique et décrocher des contrats pour présenter son travail en spectacle, notamment pour des premières parties. Pour son premier «mixtape» (il n’est pas à l’aise avec le terme «album»), il a tout fait de A à Z, en commençant par la musique, suivie de l’écriture. Il peut compter sur des instruments synthétiques pour les basses et les percussions, mais les guitares et le piano sont de réels instruments qui permettent un son davantage organique.

Au départ, il avait songé à faire un EP (extended play), mais, se laissant emporter par la vague, il a voulu proposer huit chansons, ce qui tient davantage de l’album. Quant au titre, «Phoenix», il représente pour Louif, ce feu qu’il a toujours eu en dedans de faire de la musique. «Elle me permet de passer à travers certaines situations et de renaître en une meilleure personne», a-t-il mentionné.

L’image reliée à cette nouvelle liste de chansons est une simple photo de lui, lorsqu’il était enfant, avec les yeux rayés. Il avait utilisé le même principe pour la sortie de la première chanson, «Stranger», et souhaitait y aller en continuité. En plus, la photo démontre la pureté, l’insouciance de l’enfant.

Quant aux chansons, les musiques tirent leur essence du pop, rap et Rb & B et il puise son inspiration chez les Post Malone et The Weeknd. Louif (surnom qu’on lui donne depuis qu’il est tout petit) a choisi de chanter en anglais, tout simplement parce qu’il estime que sa voix sonne mieux dans la langue de Shakespeare. Dans ce projet musical, il a investi beaucoup de temps, de façon à offrir un résultat intéressant. L’accueil qu’on lui fait lui démontre que sa musique à un potentiel qu’il souhaiterait développer.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des