De belles découvertes au Ciné-Club du Carré 150

Communiqué
De belles découvertes au Ciné-Club du Carré 150
(Photo : gracieuseté)

Le Ciné-Club du Carré 150 reprend déjà du service le lundi 20 janvier, avec une représentation unique à 19 h 30 du nouveau film de Sophie Deraspe, ANTIGONE.  

(Photo gracieuseté)

En plus de ce drame qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, notamment pour s’être inspiré librement de l’affaire Fredy Villanueva, quatre des douze films au programme ont obtenu récemment des nominations aux Oscars, et ce, dans de nombreuses catégories : on parle ici du thriller sud-coréen PARASITE, de Bong Joon Ho (en nomination dans six catégories, dont «meilleure réalisation» et «meilleur scénario international»), du drame américain LE PHARE, de Robert Eggers (présenté en version originale anglaise avec sous-titres français), dont la facture visuelle particulière en noir et blanc lui a valu une nomination pour la meilleure photographie, du documentaire turc LE ROYAUME DES ABEILLES de Tamara Kotevska et Ljubomir Stefanov, nominé dans les catégories «meilleur film international» et «meilleur film documentaire», ainsi que de DOULEUR ET GLOIRE, de Pedro Almodóvar, également en nomination dans la catégorie «meilleur film international», pour lequel Antonio Banderas est également en nomination en tant que meilleur acteur.

Si cette nouvelle programmation hivernale promet indéniablement des œuvres de grande qualité et de fortes émotions dans les prochains mois, les cinéphiles auront également plusieurs occasions de discuter avec les réalisateurs de plusieurs films québécois. John Blouin, réalisateur du documentaire intimiste VAILLANCOURT : REGARDE SI C’EST BEAU, sera notamment présent lors des deux projections le 3 février, à 13 h 30 et 19 h 30. Le réalisateur originaire de Thetford sera de plus accompagné de l’artiste au cœur du projet lui-même, le sculpteur Armand Vaillancourt. Une occasion unique d’en savoir plus sur leur démarche artistique perspective et comprendre ce qui a façonné l’homme derrière ses œuvres monumentales.

Thomas Rinfret est attendu quant à lui le 17 février, à l’occasion de la projection de son documentaire MAD DOG & THE BUTCHER – LES DERNIERS VILAINS, qui propose une incursion dans l’univers fantastique et loufoque des lutteurs de la famille Vachon, racontée par son dernier survivant : Paul «the Butcher» Vachon.

Enfin, il ne faut pas manquer la venue de Myriam Verreault, réalisatrice du drame KUESSIPAN, le 23 mars, qui raconte l’histoire de  deux jeunes filles d’une communauté innue dont l’amitié chavire alors qu’une de celle-ci tombe amoureuse d’un garçon blanc.

Pour en savoir plus sur la programmation complète en cinéma de répertoire et connaître quels seront les «hors-série» à l’affiche du Ciné-Club cet hiver, visitez www.lecarre150.com/cineclub.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des