L’effet Alain Gardner se fait sentir

Par Stéphane Lévesque
L’effet Alain Gardner se fait sentir
Actuellement au 6e rang de la Ligue de hockey senior AAA du Québec, le Condor a une fiche de sept victoires, six défaites et un revers en prolongation. (Photo : Stéphane Lévesque)

Tourtière ou pâte à la viande, le débat est sans fin, mais une chose est certaine la recette gagnante d’Alain Gardner prend forme. Assaisonnée au goût de l’entraîneur d’expérience, la saison qui a débuté difficilement prend de plus en plus la saveur de la victoire pour le Condor de Nicolet.

«Au début de la saison, on a évalué nos forces et nos faiblesses. On a par la suite amélioré notre équipe. Là, on a une meilleure chimie. La stabilité est meilleure dans mes trios. Notre défensive va de mieux en mieux», explique Alain Gardner tout en rappelant que son équipe compte six gains à ses neuf derniers matchs.

Parmi les ingrédients de la victoire, l’entraîneur souligne l’apport du gardien de but Émilien Boily. «On ne se fera pas de cachette, Émilien a retrouvé ses repères. Il fait les arrêts au bon moment. Une autre étoile, c’est Jérémie Lavallée. Il affiche une constance incroyable depuis le début de la saison. Il a pris son envol. Il s’implique beaucoup et a pris confiance à son jeu. Joakim Arsenault, que l’on a été cherché dans un échange, va très bien. Avec Dominic Léveillé, il a complètement changé l’équipe. Ce sont deux vétérans qui apportent de la stabilité. Au total, à chaque partie de nouveaux joueurs se démarquent. C’est ça qui fait la force d’une équipe», souligne Alain Gardner.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des