Où va le dollar des Victoriavillois?

Par Andrée-Anne Fréchette
Où va le dollar des Victoriavillois?
(Photo : Ville de Victoriaville)

Pour 2020, l’environnement et l’hygiène du milieu représentent encore la plus grande dépense des Victoriavillois, suivis par le transport. Les loisirs et la culture constituent aussi une part importante de chaque dollar payé en taxes.

À elle seule, l’hygiène du milieu coûtera 17,3 M $ aux contribuables victoriavillois en 2020. Cela comprend notamment l’eau potable, les eaux usées, la collecte des matières résiduelles, etc. Le transport, c’est-à-dire le pavage, le déneigement, le transport collectif et l’aéroport, entre autres, nécessitera 16,1 M $.

Pour les loisirs et la culture, la Ville prévoit débourser 14,8 M $. Les services comptent la piscine, les bibliothèques et les infrastructures sportives. Le remboursement de la dette exige 13 cents par dollar, alors qu’un sou servira à payer comptant les immobilisations. La sécurité publique, dont les pompiers, la Sûreté du Québec (5,4 M$), les brigadiers, etc., prennent aussi 13 cents de ce dollar.

L’administration de la Ville coûtera 10,9 M $. La quote-part versée à la MRC d’Arthabaska se chiffre à 2,7 M $ et le soutien aux organismes atteint 2,6 M $. La Ville garde 1,9 M $ à des fins de planification stratégique. Le directeur général, François Pépin, a précisé que cela permettrait de saisir ponctuellement des opportunités.

Au final, les dépenses de la Municipalité atteindront 95 851 600 $ en 2020. La différence de plus de 5 M $ avec les revenus se voit annulée grâce aux opérations de conciliation à des fins fiscales.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des