Golf Canada prend Noémie Paré sous son aile

Par Matthew Vachon
Golf Canada prend Noémie Paré sous son aile
Noémie Paré (Photo : gracieuseté)

La golfeuse Noémie Paré a récemment reçu une belle nouvelle de la part de Golf Canada. En effet, l’athlète de Victoriaville a été retenue en compagnie de trois autres golfeuses de niveau amateur, soit Sarah-Ève Rhéaume, Mary Parsons et Brigitte Thibault, afin d’intégrer le programme national canadien.

«Le but est de nous encadrer. Les dirigeants du programme vont nous aider de toutes les façons possibles, que ce soit sur le plan sportif, de la physiothérapie ou de l’entraînement. Ils vont également nous aider financièrement. Nous avons plusieurs camps afin de voir comment est notre technique, mais aussi notre niveau mental. Ça nous permet d’améliorer tous les aspects dans le golf afin de mieux performer. Le programme a été créé en 1989, mais ce n’est que récemment que ça a pris de la valeur», a expliqué Paré.

Évidemment, de se retrouver parmi un groupe aussi sélect à la grandeur du pays n’arrive pas tous les jours. Cette sélection rend bien fière celle qui étudie à l’Université Barry en Floride. «Depuis que je suis jeune, je regarde les filles de Golf Canada. Ça me rend très fière d’avoir été sélectionnée dans ce programme.»

Bien qu’elle n’en soit qu’à ses premiers pas dans ce nouvel environnement, ça n’empêche pas Paré d’entretenir certains objectifs concernant la suite des choses dans le monde du golf. «J’aimerais jouer le tournoi US Amateur l’été prochain. J’en suis à ma dernière année universitaire, ce qui veut dire que ce serait l’une de mes dernières années au niveau amateur. J’aimerais également bien faire au Canadian Amateur ainsi qu’au British Amateur. Je souhaite également me qualifier pour l’Open féminin du Canada, le tournoi des professionnels de Golf Canada. La probabilité que j’y joue est plus grande étant donné que j’ai un meilleur encadrement maintenant.»

Comme elle le laisse sous-entendre, puisque sa carrière universitaire s’approche tranquillement de la fin, ce sera la même chose pour son parcours chez les amateurs d’ici un peu plus d’un an. Elle envisage donc par la suite d’amorcer son cheminement sur le circuit professionnel. «J’y pense depuis que je suis toute petite. C’est un rêve en quelque sorte. Je vais avoir des discussions avec ma famille et mes entraîneurs afin de voir où j’en suis une fois que j’aurai mon diplôme universitaire», a noté la golfeuse de 22 ans.

Une saison universitaire encourageante

Présentement en fin de session, Paré a plutôt le nez dans les livres que sur les allées de golf. Elle a cependant pris part à de nombreux tournois lors de la saison automnale de la NCAA. «Lors de mes deux dernières compétitions, j’ai terminé respectivement 2e et 3e. Ça a bien été. Au Rollins Legends Invitational, j’ai remis des cartes de 71 et 70 pour un total de -3, à un coup de la tête. C’était proche d’une victoire, donc j’espère que ça va arriver le printemps prochain.» Elle recommencera les tournois au mois de février.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des