Un calendrier éreintant avant la pause des Fêtes

Par Matthew Vachon
Un calendrier éreintant avant la pause des Fêtes
Jérôme Gravel (Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville avaient un horaire un peu plus léger la semaine dernière avec deux parties disputées respectivement à Québec et à Drummondville. Ils en sont ressortis avec un gain de 4 à 3 face aux Remparts et une défaite de 2 à 1 contre les Voltigeurs.

«C’est une analyse très positive que je fais de la dernière semaine. L’attitude, comme je le dis depuis le début de l’année, est irréprochable. D’avoir du succès la semaine dernière a permis à notre équipe de connaître une belle semaine d’entraînement, probablement la meilleure de la saison. Nous avons eu un bon match à Québec et, à Drummondville, c’était une partie où il y avait peu d’espace. Il faut apprendre de nos revirements. Je suis satisfait de la semaine, mais le résultat de samedi est décevant, car les deux points étaient à notre portée», a souligné l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Une grosse commande

Les représentants des Bois-Francs se tournent maintenant vers une semaine chargée avec de bons défis. Ils amorceront le tout face aux puissants Wildcats de Moncton jeudi soir. Par la suite, les protégés de Louis Robitaille se dirigeront du côté de Shawinigan pour se frotter à nouveau aux Cataractes. Ils termineront leur séquence de trois matchs en quatre soirs face aux coriaces Islanders de Charlottetown. «Au-delà de cette séquence de trois matchs en quatre soirs, nous avons six parties en dix jours avant le congé de la période des Fêtes. Ça va être une fin de calendrier avant Noël qui s’annonce éreintante. Le fait de jouer quatre de ces six parties à la maison va nous aider énormément. Nous ne voulons pas penser trop loin cependant. La première étape, c’est les Wildcats. C’est probablement l’équipe de l’heure dans la ligue. Il va falloir que nous soyons prêts à batailler. Nous devrons tenter de limiter l’un des meilleurs trios de la ligne avec Alexander Khovanov (45 points), Jakob Pelletier (48 points) et Jeremy McKenna (27 points en 20 rencontres). Leur attaque est dévastatrice.»

Il sera d’ailleurs intéressant de voir comment la troupe de Moncton se comportera puisqu’elle est au cœur d’une tourmente. John Torchetti, qui occupait le rôle d’entraîneur-chef jusqu’à la dernière fin de semaine, a claqué la porte à la suite d’une dispute avec le propriétaire et président de l’équipe, le multimillionnaire Robert Irving.

Iacobo de retour, mais pas d’assurance pour Serdyuk

L’infirmerie des Félins commence tranquillement à se vider. Le gardien Fabio Iacobo sera de retour à son poste tandis que Tyler Boivin (mononucléose) recommencera à s’entraîner avec le reste de ses coéquipiers. Le statut d’Egor Serdyuk (bas du corps) demeure cependant plus nébuleux. «Serdyuk n’a pas encore touché à la patinoire. Il faut être prudent. Nous allons voir bientôt s’il peut embarquer, mais il se sentait bien. On espère un retour de sa part. Tyler Boivin se rapproche d’un retour. Il va pouvoir commencer les pratiques avec l’équipe. Il s’entraîne légèrement depuis un certain temps. Un retour cette semaine serait trop tôt, mais on va voir pour la semaine prochaine.»

Notes en rafale

– Alexander Peresunko défendra les couleurs de l’Ukraine au Championnat mondial junior des moins de 20 ans, division 1B. La compétition se déroulera du 12 au 18 décembre à Kiev, en Ukraine.

– Mikhail Abramov a maintenant récolté un point à ses dix dernières sorties. Il en compte 17 durant cette séquence.

– Mine de rien, le défenseur Jérôme Gravel est maintenant le deuxième meilleur pointeur de l’équipe avec 17 points, dont neuf buts, en 28 rencontres. À ce rythme, il se dirige vers une saison de 40 points. Son sommet est de 24.

– Après avoir momentanément occupé le 17e rang du classement général, les Victoriavillois ont maintenant retrouvé le 16e rang avec 23 points. Ils misent sur une priorité de six points sur les Olympiques.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des