L’Érable veut favoriser l’établissement des personnes immigrantes

communiqué
L’Érable veut favoriser l’établissement des personnes immigrantes
La MRC de L’Érable annonce un nouveau projet pour maximiser les chances de réussite pour l'accueil et l'intégration des personnes immigrantes sur son territoire et pour aider les entreprises à attirer et conserver cette main-d'œuvre. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

La MRC de L’Érable annonce un nouveau projet pour soutenir la capacité d’accueil des communautés de L’Érable en matière d’immigration sur son territoire. Dans les prochains mois, la MRC mettra en place des mesures et accompagnera les municipalités pour mieux les outiller.

Dans le but de maximiser les chances de réussite pour l’accueil et l’intégration des personnes immigrantes sur le territoire de L’Érable et d’aider les entreprises à attirer et conserver cette main-d’œuvre, la MRC de L’Érable a obtenu une aide financière de 114 750 $ provenant du programme Mobilisation-Diversité du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Le ministre, Simon Jolin-Barrette, en avait fait l’annonce, en octobre, lors de son passage à Victoriaville. Cette aide financière agira comme levier pour soutenir la mise en place des mesures.

«Une fois de plus, la MRC de L’Érable fait preuve d’innovation en mettant en place un projet original axé sur les besoins des entreprises et des communautés en incluant les personnes immigrantes. Il est dans l’intérêt de tous que ces nouveaux résidents se sentent bien accueillis. Une meilleure intégration facilitera la participation des personnes immigrantes à la vie collective. Elles représentent un facteur de développement social et contribuent à la vitalité socio-économique de la collectivité», précise la directrice générale de la MRC de L’Érable, Myrabelle Chicoine.

Parmi les actions concrètes

Parmi les actions concrètes qui découleront de cet important projet, des démarches de réflexions stratégiques avec les municipalités seront réalisées afin d’identifier ce qui les différencie et d’améliorer l’établissement durable.

Le projet servira à concrétiser la bonification et l’animation du groupe d’agents d’accueil dans chacune des localités. De la formation aux organismes, aux conseils municipaux, aux entreprises ainsi que des activités de rapprochement interculturel sont également intégrées parmi les mesures.

Pour maximiser les retombées positives du projet, le développement d’un outil de référence virtuel Web permettra de rassembler de l’information pertinente pour le territoire, les municipalités et les personnes immigrantes et de favoriser la communication toujours dans un objectif d’établissement et de rétention.

«Les personnes immigrantes constituent une main-d’œuvre fort intéressante pour la survie et la croissance de nos entreprises. La venue de nouveaux arrivants et le désir des entrepreneurs de se tourner vers la clientèle immigrante pour pallier le manque de main-d’œuvre font en sorte que nous voulons soutenir nos municipalités à les accueillir et à se doter de mécanismes d’intégration efficaces », explique Nathalie Desjardins, commissaire industrielle, stratégie à l’investissement, qui agit à titre de coordonnatrice du projet.

Des suites de la démarche en écosystème

Depuis quelques années déjà, la MRC, par le biais de Développement économique de L’Érable, mise sur une démarche en écosystème pour favoriser le développement du territoire. Les entreprises ont besoin de la communauté pour se développer et vice et versa. Les entrepreneurs sont d’autant plus sensibilisés au fait que leurs employés choisissent non seulement un milieu de travail et un emploi, mais également un milieu de vie lorsqu’ils s’intègrent dans leur entreprise.

«Sous l’initiative au départ d’Impact Emploi de L’Érable, nous avons réuni autour d’une table, différentes personnes de toutes les sphères d’activités et nous misons sur leur vision et leur expertise pour travailler ensemble à mieux outiller la communauté dans laquelle les entreprises sont partie prenante», ajoute Mme Desjardins.

Le Comité immigration de L’Érable (CIMÉ) accueille d’ailleurs très positivement le projet en cours soulignant l’importance de préparer adéquatement les communautés et l’intégration des personnes immigrantes en milieu rural et répondre aux besoins de ces nouveaux arrivants qui viendront s’installer sur le territoire dans les prochaines années.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des