Un nouveau logo pour les 30 ans de l’école Cascatelle

Par Caroline Lepage
Un nouveau logo pour les 30 ans de l’école Cascatelle
Les élèves de Cascatelle étaient réunis au gymnase de l’école, vendredi, pour dévoiler le nouveau logo créé par un des élèves, Antoine Joly. (Photo : www.lanouvelle.net)

Un élève de cinquième année a créé le nouveau logo de l’école primaire Cascatelle de Kingsey Falls qui fête cette année son 30e anniversaire.

«Je suis fier de penser que j’aurai laissé ma marque à cette école», a exprimé Antoine Joly, lorsqu’il a dévoilé le nouveau logo qu’il a créé, vendredi, devant tous les élèves réunis dans le gymnase pour les 30 ans de Cascatelle. Celui-ci était dessiné sur un gâteau géant que les jeunes ont pu déguster, durant cette fête.

Selon Antoine Joly, la nouvelle image comporte plusieurs éléments qui représentent cette école de 190 élèves, à Kingsey Falls. C’est le cas des livres qui illustrent l’apprentissage, des ballons de soccer qui rappellent l’importance de bouger, les trois flèches vertes qui incarnent les valeurs environnementales, etc. «Par cette activité d’appartenance, nous souhaitons créer un symbole fort de notre engagement à réussir ensemble, petits et grands», indique la directrice, Julie Boissonneault.

Cette dernière est à la tête de l’école Cascatelle depuis septembre dernier. Elle a aussitôt apprécié le bon climat qui règne dans l’école. «Ici, c’est un milieu de vie», a-t-elle souligné. Elle croit que le nouveau logo contribuera à créer, parmi les élèves, un sentiment de fierté envers leur école, surtout qu’il a été créé par l’un des jeunes.

«Tout un chacun est responsable d’une petite partie de l’harmonie de l’école», a partagé Paulette Simard Rancourt, présidente de la Commission scolaire des Bois-Francs.

30 ans

Celle-ci était heureuse d’être présente à cette fête, surtout qu’elle se rappelle la construction de l’école, il y a 30 ans. Selon elle, l’établissement d’enseignement a vu le jour grâce aux nombreuses démarches d’un ex-directeur général de la défunte Commission scolaire de Warwick, André Moreau, et de dirigeants de l’entreprise Cascades qui ont usé de leur influence pour faire avancer ce dossier.

Durant le rassemblement, un diaporama de photos d’hier à aujourd’hui était présenté sur un écran géant et témoignait de l’évolution de l’école ou des moments spéciaux vécus par les élèves. «Quand ils croient en eux, on peut aller loin», a ajouté la directrice.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des