Le Mont Apic franchit un pas de plus vers la rentabilité

Le Mont Apic franchit un pas de plus vers la rentabilité
L'équipe du Mont Apic pour la prochaine saison : Serge Gosselin, Sébastien Bélanger (président), Myrna Émond-Larrivée, Annie Thériault, Guillaume Comtois, Martin Boulé, Samuel Bradette (directeur général) et Stéphane Paris. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Mont Apic a réussi à franchir un pas de plus vers la rentabilité en réalisant un surplus de 21 871 $ au cours de sa dernière année d’opération.

La station a en effet enregistré des revenus de 287 482 $ alors que les dépenses se sont chiffrées à 265 611 $ selon le rapport financier en date du 30 avril 2019 présenté lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

Le président du conseil d’administration, Sébastien Bélanger, était évidemment très fier de ces résultats d’autant plus que la station a réalisé cette performance non pas avec des subventions, mais en générant une hausse de ses revenus d’affaires.

«Les admissions ont rapporté 6000 $ de plus que l’année précédente. Il en est de même pour les cours et location et vente d’équipements qui ont engendré des profits additionnels de 10 000 $. Les revenus de bars et d’activités sont également en hausse de 30% par rapport à la saison précédente. La station a également été en mesure de réduire ses dépenses de près de 15 000 $ alors que la machinerie a nécessité moins d’entretien et de réparation», a-t-il fait savoir.

«La station est en très bonne santé financière. Elle a été profitable d’un peu plus de 20 000 $ grâce à de l’argent neuf. On se rapproche de notre chiffre magique de 300 000 $ de chiffre d’affaires pour assurer notre rentabilité. Nous croyons être en mesure d’atteindre cet objectif pour 2020, année de notre 60e anniversaire de fondation. Il nous faut juste un bel hiver», de poursuivre M. Bélanger.

Fait également à noter dans ce dernier rapport financier, une radiation de dette de l’ordre de 65 000 $ de la MRC de L’Érable, une dette que n’aura pas à rembourser la station ce qui lui a également permis de ramener son fonds de roulement positif. «Notre station a bénéficié d’un généreux coup de main de la MRC de L’Érable qui nous permet d’entrevoir l’avenir avec optimisme.»

La station injectera d’ailleurs une somme de 10 000 $ dans l’installation d’un variateur de vitesse pour rendre plus accessible aux débutants la remontée numéro 1 qui dessert les pistes 7 à 10. «La remontée sera plus facile d’utilisation, notamment pour les personnes âgées et les plus jeunes qui sauront certes apprécier cette modification dès le début de la nouvelle saison», a souligné pour sa part le directeur général de la station, Samuel Bradette.

Le directeur général s’est dit lui aussi très satisfait des résultats obtenus au terme de sa première année de contrat. «Plus de membres, des activités réussies, un bilan financier positif et l’implication du milieu.»

«L’implication du milieu est ce qui permet au Mont Apic d’être encore actif et compétitif», a-t-il dit. «Que ce soit par de l’implication bénévole, une commandite ou de l’échange de service, il est remarquable de constater à quel point les gens de L’Érable tiennent à leur montagne.»

«D’un point de vue personnel, je suis très motivé à entamer ma deuxième année de contrat et j’ai bien l’intention de poursuivre sur cette belle tangente, c’est-à-dire de continuer à nous moderniser tout en gardant notre vocation familiale au cœur de nos décisions», a-t-il indiqué.

Au cours des deux dernières saisons, le Mont Apic compte 35 et 34 jours d’opération. M. Bradette en espère tout autant pour l’hiver qui vient. «La vente de nos abonnements saisonniers va très bien et nous avons déjà beaucoup de réservations du milieu scolaire.»

L’année 2020 marquera le 60e anniversaire de la station. «Nous songeons à l’idée d’une activité pour souligner cet événement qui aurait lieu à l’automne 2020 et auquel nous aimerions bien faire concorder un beau projet que nous mijotons pour la station», de mentionner le directeur général sans en dire plus et convaincu que le meilleur est à venir.

La station se prépare en fonction du Noël des entreprises le 14 décembre et de l’activité cabaret poutine pour souligner l’ouverture de la saison (date à confirmer). Parmi les autres événements à venir, soulignons la journée de la patrouille (19 janvier), le souper fondue-raclette (25 janvier), la compétition du Mont Apic (1er février), le Mont Apic sous les étoiles (14 et 15 février), l’activité Avantage membres Desjardins (8 mars) et la Descente pas d’allure (14 mars).

Conseil d’administration

Quatre des cinq administrateurs, dont le poste venait à échéance, seront de retour pour un autre mandat de deux ans. Il s’agit de Sébastien Bélanger, Myrna Émond-Larrivée, Annie Thériault et Guillaume Comtois. L’organisation en a profité pour remercier André Patry qui a fait sa part au cours des quatre dernières années ainsi qu’à Rémi Brisson qui a quitté en cours de mandat.

L’assemblée générale a par ailleurs entériné la décision du conseil d’administration de faire passer le nombre de ses membres de neuf à sept.

Le prochain conseil sera formé de Sébastien Bélanger, qui conserve la présidence, ainsi que de Serge Gosselin (vice-président), Annie Thériault (secrétaire), Myrna Émond-Larrivée (trésorière), Martin Boulé, Stéphane Paris et Guillaume Comtois (administrateurs).

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des