Les grands honneurs pour Jacinthe Lavoie

Les grands honneurs pour Jacinthe Lavoie
Jacinthe a tenu à ce que la photo publiée soit celle où elle est entourée de Jean-Luc Lavigne et de l'équipe de la TVCBF. (Photo : Martin Proulx)

Jacinthe Lavoie a reçu le prestigieux prix artiste de l’année du CALQ, lors du GalArt tenu récemment par Culture Centre-du-Québec (assorti d’une bourse de 10 000 $). Un honneur qu’elle partage avec son compagnon de vie Jean-Luc Lavigne qui est également partie prenante de son projet littéraire, avec sa musique.

En entrevue, quelques jours après l’événement, le duo était encore très énergisé par ce prix. Il était accompagné d’Alexandre Fournier, réalisateur à la TVCBF, qui a travaillé à la série de sept émissions mettant en vedette Petite Souris et ses aventures.

L’année 2019 aura donc été très chargée pour Jacinthe et sa Petite Souris. Après avoir lancé un cinquième livre, «Le souhait de Petite Souris», il y a eu l’enregistrement des sept émissions de télévision qui ont été également diffusées au cours de l’année.

D’ailleurs, Jacinthe a également décroché, au cours de la même soirée, un prix Arts médiatiques pour cette série télévisée. Une première récompense pour ce projet, le prix de la relève de la Fédération des télévisions communautaires autonomes du Québec, a été obtenue il y a quelques semaines. «Tout ça grâce à un travail d’équipe», s’empresse d’indiquer Jacinthe.

En effet, elle ne manque pas de souligner qu’elle a su bien s’entourer depuis ses débuts littéraires, notamment avec Danys Levasseur pour les arrangements musicaux, autant pour les CD qui accompagnent les livres que pour les émissions de télévision. «J’écoute les conseils que les gens me donnent», apprécie l’auteure jeunesse.

Si l’écriture et l’illustration des histoires de Petite Souris se font en solo, pour le reste, elle peut compter sur une belle équipe. Elle a d’ailleurs découvert de nouveaux collaborateurs à la TVCBF avec la série d’émissions «Les contes de Petite Souris». «Des gens compétents avec qui nous avons partagé un grand respect», ajoute-t-elle.

Un nouveau format pour Petite Souris, qui a nécessité une certaine adaptation. Mais on retrouve bien l’univers des livres avec un rythme plus lent qui convient parfaitement aux tout-petits. Jean-Luc est partie prenante de l’émission, jouant de différents instruments de musique et accompagnant Jacinthe. C’est d’ailleurs ce qui a marqué Alexandre lorsqu’on lui a présenté le projet. Selon lui, la musique et les chansons proposées sont de qualité et pas infantilisantes.

«Il a fallu décortiquer en scènes pour donner un langage télévisuel», explique le réalisateur. Ce sont aussi ajoutées des petites scènes qui mettent les personnages en valeur dans une certaine proximité. Le résultat est impressionnant et agréable à regarder. Plusieurs mamans en ont fait un incontournable pour leurs enfants. Surtout grâce aux messages touchants qui y sont transmis, qui suscitent la discussion avec les petits. Le tout dans une ambiance chaleureuse avec les peluches des personnages et les décors faits à la main en tissu ou en bois. Pour Jacinthe et Jean-Luc, c’est un nouvel environnement qu’ils ont découvert à la télévision et qu’ils ont su s’approprier, entourés d’une équipe efficace.

Donc, c’est tout un univers qui entoure désormais Petite Souris. En plus des livres, de la musique qui les accompagne, Petite Souris est présentée en spectacle, notamment dans les écoles primaires ou centres de la petite enfance et maintenant elle est à la télévision.

Et pour la TVCBF, comme l’explique Alexandre, l’émission de Petite Souris permet d’offrir une programmation pour les plus petits et ainsi diversifier la clientèle.

Des projets

Si les prix viennent conforter les artistes dans leur démarche, Jacinthe et Jean-Luc sont toujours motivés et ont plusieurs projets à réaliser. Parmi ceux-ci, une résidence d’artiste est espérée afin d’explorer des façons de parvenir à proposer l’univers miniature de Petite Souris (élaboré pour la télé) dans des grandes salles de spectacle. «On y va projet par projet», expliquent-ils.

Jean-Luc, qui est également auteur-compositeur et interprète, met la plupart de ses efforts musicaux pour Petite Souris. Il continue toujours de composer des chansons et on peut le voir en spectacle de temps en temps. «Mais les chansons composées pour Petite Souris, notamment dans le dernier livre, se rapprochent de plus en plus de ce que je fais», apprécie-t-il.

Les autres gagnants

La soirée du GalArt a également été l’occasion de remettre le prix Hommage à Armand Vaillancourt. Du côté des autres prix, Anie Langelier de Drummondville a obtenu celui du début de carrière professionnelle, Suzanne Lainesse le prix Arts de la scène pour le spectacle Humanitude du Chœur Daveluy, le Collectif Bonneau-Knight le prix Arts visuels et pour ce qui est du prix Contes et légendes, il a été remis à Culture Érable de Plessisville.

La Série culturelle de Warwick a été récompensée du prix Diffusion pour son exposition «Projections – quand mots et musique vibrent au diapason» et pour le prix Littérature, il a été attribué au trio formé de Maureen Martineau, Réjean OBomsawin et Jacinthe Laliberté pour le livre «Sang-mêlé, notes de voyage en territoire abénakis». Véronique Pepin a obtenu le prix Initiative jeunesse pour le livre «Le petit guide de la joie» tandis que le prix Métiers d’art a été décerné à Marie-Claude Garneau. Un prix coup de cœur a finalement été octroyé au Centre d’art Jacques-et-Michel-Auger du Carré 150 de Victoriaville pour le projet interdisciplinaire «Ce côté-ci du miroir».

Ceux qui voudraient en apprendre davantage sur Jacinthe et Petite Souris peuvent regarder la capsule de la Fabrique Culturelle.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Martin Savoie Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Martin Savoie
Invité

Équipe de production télévisuel de la TVCBF : Jacinthe Lavoie : Conteuse & Écriture des contes I Alexandre Fournier – Adaptation & Réalisateur I Claude Morin : Prise de son & image I Martin Savoie : Éclairage & image I Daniel Antoine Lambert : Montage et effets spéciaux I Jacinthe Lavoie : Décors et accessoires I Jean-Luc Lavigne : Musique I Danys Levasseur : Arrangements musicaux et post-production sonore I Jacinthe Lavoie : Illustration I Mélanie Poiré : Animation graphique I François Lavallée : Menrorat I Catherine Bégin : Productrice télé.