Un duel de gardiens à l’avantage de Nikolas Hurtubise et des Tigres

Un duel de gardiens à l’avantage de Nikolas Hurtubise et des Tigres
Nikolas Hurtubise (Photo : Denis Morin)

L’entraîneur-chef Louis Robitaille l’avait déjà mentionné, le temps de glace allait se donner au mérite. Auteur d’une solide performance jeudi soir face aux Foreurs de Val-d’Or, le gardien Nikolas Hurtubise a été envoyé dans la mêlée face aux Remparts de Québec. Il a finalement remercié son entraîneur en signant un jeu blanc de 30 arrêts, le premier de sa jeune carrière, ce qui a aidé les Tigres à l’emporter au compte de 2 à 0.

Dans ce duel défensif, ce sont les deux gardiens qui ont assuré le spectacle pour les amateurs. Après 40 minutes, Nikolas Hurtubise avait été testé à 17 reprises tandis que son vis-à-vis, Carmine-Anthony Pagliarulo, avait réalisé dix arrêts, dont neuf en première période seulement.

L’intensité entre les deux équipes a monté d’un cran entre les deux équipes au troisième tiers lorsque Xavier Fillion est entré en contact avec le gardien Hurtubise. Sur la séquence, les officiels ont pris la décision de ne pas chasser l’attaquant des Remparts, ce qui a déplu à l’entraîneur-chef Louis Robitaille. Les Tigres ont par la suite servi la même médecine à Carmine-Anthony Pagliarulo, ce qui a donné des pénalités à Nicolas Daigle et Dylan Schives.

L’égalité de 0 à 0 a persisté jusqu’à la 58e minute de jeu. C’est à ce moment que Mikhail Abramov a sauté sur un retour de lancer pour tromper la vigilance de Pagliarulo. Édouard Ouellet a par la suite cloué le dernier clou dans le cercueil en marquant dans un filet désert.

«Nous avons eu une excellente première période. Nous avions beaucoup de temps de possession, mais nous ne pouvions récupérer les retours. C’était la même chose au deuxième tiers, mais un peu moins dans la deuxième portion de cette période. Il faut donner du crédit aux joueurs qui se sont relevés en troisième tiers. Nous avons mis beaucoup de pression et de lancers. Nous avons été récompensés», a analysé Robitaille.

Hurtubise à la hauteur

Ce qui retenait l’attention après la rencontre, c’était évidemment la performance du jeune gardien Hurtubise, lui qui en était à son 4e départ en carrière dans le junior majeur. «Nikolas a été sensationnel. Il a été calme. Quand il a eu à faire de gros arrêts, il les a faits. Il a tué beaucoup de jeux avec la mitaine et il a gardé les retours de lancers pour lui», a estimé l’instructeur victoriavillois.

Robitaille a notamment fait allusion à ce qu’il avait dit précédemment concernant le temps de jeu ou les départs qui seraient octroyés aux plus méritants. Avec la performance qu’il avait offerte face aux Foreurs, Hurtubise méritait de jouer ce second match consécutif. «Nous avons dit aux joueurs d’arrêter de s’attendre à avoir de la glace. Nous allons y aller avec les gars qui le méritent. Ça aurait été malhonnête de ma part de ne pas lui redonner un départ après Val-d’Or. Nous avions gagné, donc nous voulions poursuivre cette séquence. Est-ce que ce sera lui jeudi? C’est une nouvelle semaine, donc nous allons prendre notre décision.»

Notes en rafale

– Egor Serdyuk (bas du corps) et Fabio Iacobo (bas du corps) n’étaient toujours pas en uniforme du côté des Tigres. Leur retour au jeu s’approche, mais ils ne sont pas encore tout à fait de retour à 100%.

– Il s’agissait d’un premier match au Colisée Desjardins dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour le Plessisvillois Xavier Fillion.

– Louis Robitaille a été atteint par une rondelle perdue ce soir, ce qui lui a coûté une dent et une possible visite chez le dentiste.

– Il y avait une bonne foule de 2849 spectateurs au Colisée Desjardins lors de cette rencontre.

Les Tigres et les Remparts reprendront les hostilités jeudi soir du côté du Centre Vidéotron à compter de 19 h.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des