Des cendres chaudes causent un incendie

Des cendres chaudes causent un incendie
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Un appel pour un feu de poubelle, samedi soir, a mené les pompiers de Victoriaville à une résidence de la rue du Filtre.

L’appel est entré à 19 h 45. L’information initiale faisait état d’un feu de poubelle éloignée de tout bâtiment sans menace de propagation, de sorte que l’officier en devoir, le capitaine aux opérations Luc Girouard, s’est dirigé sur place avec un pompier.

Le capitaine Luc Girouard (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

Or, à son arrivée, la situation était tout autre. Le feu avait pris naissance dans un bac, allumé par des cendres. Et ce bac se trouvait accoté au mur sous l’abri d’auto. Dès son arrivée, l’officier a sonné la première alarme, conscient que des vérifications poussées allaient être nécessaires. «Une personne sur place avait éteint le feu avec un extincteur, mais ça fumait encore à mon arrivée. De plus, le feu a brûlé un mur et endommagé la peinture d’un véhicule sous l’abri d’auto», a fait savoir le capitaine Girouard.

Les sapeurs ont dû retirer des parties du revêtement extérieur et arroser pour s’assurer que tout soit bien éteint.

Les dommages, selon l’officier, s’élèvent à environ 20 000 $.

Cet incident vient rappeler, une fois de plus, l’importance de bien refroidir les cendres avant d’en disposer. Le Service de sécurité incendie invite à les placer dans un contenant métallique, éloigné des bâtiments, et à les laisser reposer pendant au moins deux semaines.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des