Les règles changeront sur les pistes cyclables

Par Andrée-Anne Fréchette
Les règles changeront sur les pistes cyclables
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le règlement datant de 1994 relatif à la circulation des véhicules automobiles, au stationnement et à l’usage des voies publiques a été revu par la Ville de Victoriaville. Les principaux changements toucheront les usagers des pistes cyclables.  

L’avis de motion a été donné lors de la séance ordinaire du conseil municipal de novembre pour remplacer le règlement 50-1994 par le 1314-2019. L’adoption des nouvelles règles devrait avoir lieu en décembre. Depuis quelques années, la Ville procède à la refonte de ses vieux règlements. Rosane Roy, assistante-greffière, souligne que la terminologie change au fil des ans. Par exemple, l’ancien document faisait état de l’emploi de lanternes pour faire la circulation. Il fallait également considérer les nouveautés du Code de la sécurité routière pour sa conception, afin de faire concorder toutes les prescriptions. Donc, la motivation première des ajustements au règlement s’avère de s’ajuster tout simplement à la société actuelle. Mais il y avait aussi des plaintes et des lacunes évidentes quant à l’usage des pistes cyclables.

La vitesse, la présence d’équipements et de moyens de transport peu adaptés pour la sécurité de l’ensemble des usagers, comme des minimotos qui peuvent circuler à plus de 50 km/heure et des minivoitures, soulevait des questionnements. «Ils ne sont pas autorisés sur la voie publique. On voyait l’arrivée de ces moyens de transport, utilisés essentiellement par des personnes en perte de mobilité. Mais on n’était pas en mesure d’intervenir auprès de ces usagers», expose Mme Roy.

Changements

Le nouveau règlement se montrera plus court que l’ancien. «Un des gros changements, c’est qu’on y intègre toute la règlementation en matière de circulation. Quand les gens chercheront une information, elle sera plus facilement repérable», indique l’assistante-greffière. Tous les détails concernant la circulation s’y retrouveront,  dans des annexes. Un plan présentant les limites de vitesse sur tout le territoire de Victoriaville y figurera, entre autres. Des dispositions déjà présentes dans le Code de la sécurité routière disparaîtront afin d’éviter les doublons.

La marche au ralenti des véhicules y fait son entrée. «On ne peut plus laisser tourner son moteur plus de trois minutes par période de 60 minutes», rapporte Mme Roy. À ce sujet, il y aura des exceptions liées à la température.

Pistes cyclables

La planche à roulettes, les patins à roues alignées et la trottinette pourront dorénavant être utilisés sur les pistes hors rues, par exemple autour du réservoir Beaudet et sur la portion de la Route verte qui passe à Victoriaville. «Ce sera encore interdit sur les pistes et bandes cyclables sur les chemins publics, donc adjacents à une rue», précise Rosane Roy. La Ville n’a pas le pouvoir de l’autoriser sur les pistes qui font partie des voies publiques, là où on interdit ces moyens de locomotion. «On ne peut réglementer ce qui est déjà prévu au Code de la sécurité routière», informe-t-elle.

Les triporteurs et autres aides à la mobilité motorisées (AMM) resteront permis sur les pistes cyclables. Toutefois, la Ville vient définir davantage ce que l’on considère comme un AMM, en se basant sur les normes avancées par le ministère des Transports. Les dimensions et le poids entrent dans cette définition. «Les gens qui achètent ce type de véhicule qui ne correspond pas à la définition d’un AMM ne peuvent pas traverser un chemin public. La Sûreté du Québec pouvait déjà les intercepter. Ça vient clarifier qui peut circuler et ils ne seront plus surpris de se retrouver avec un constat d’infraction», note-t-elle.

En outre, un microcode de la sécuritaire fera son apparition pour toutes les pistes cyclables, sur rue ou non. Pour effectuer un dépassement, il faudra utiliser la voie de gauche, par exemple. Une limite de vitesse de 30 km/heure sera fixée. Il sera interdit de s’immobiliser, à part aux endroits prévus à cet effet. Les figures acrobatiques seront proscrites, etc.

En décembre, le nouveau règlement devrait apparaître sur le site Web de la Ville de Victoriaville. Au printemps, le service des communications de la Municipalité diffusera plus largement les détails du règlement revampé. Des employés feront de la sensibilisation à même les pistes cyclables afin de bien renseigner la population.

Partager cet article

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
SebastienGérard MorinDenYvan Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Yvan
Invité
Yvan

qui va faire respecter les règlements sur la piste cyclable. les animaux y sont interdits et on y voit un grand nombre de chiens de toutes les grosseurs et si on ajoute encore un lot de règlements ¸ les conditions ne s’amélioreront pas plus. on y voit jamais la police et dans les rues de la ville c’est la même chose. la vitesse est prioritaire. Un des plus grand *flop* de la ville c’est d’avoir changer la sureté municipale pour la SQ. La police est invisible à Victo

Den
Invité
Den

Pour les vélos qui circule le soir dans les rues c’est très rare qu’ils ont une lumière avant et arrière,qu’est-ce qui est prévu pour ces inconscients qui oublient que s’ils sont frappé les conséquences peuvent être lourde.

Gérard Morin
Invité
Gérard Morin

On fait quoi avec les quadriporteurs et les vélos qui circulent librement sur les « trottoirs » de la rue Notre-Dame. Ce sera permis pour eux autres aussi.

Sebastien
Invité
Sebastien

Pas tres claire. Trop de saut dans l’articles… ou qu’on a le droit et pas le droit de faire du roller ??