Un travailleur de milieu se présente à Warwick

Un travailleur de milieu se présente à Warwick
Jonathan Rioux a expliqué son rôle, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal de Warwick. (Photo : www.lanouvelle.net)

Invité par le conseil municipal de Warwick, Jonathan Rioux du Carrefour d’entraide bénévole des Bois-Francs a pris la parole en début de soirée, lundi, à la séance mensuelle, pour expliquer son rôle de travailleur de milieu auprès des aînés du territoire de la MRC d’Arthabaska.

D’entrée de jeu, un lapsus qui a fait sourire quand il a salué les gens de… Victoriaville, ce qui a fait dire à un citoyen dans la salle que Victoriaville était une banlieue de Warwick.

Jonathan Rioux s’est vite repris, expliquant que sa fonction l’amenait à visiter les 21 municipalités de la MRC à l’exception de Victoriaville.

Le travailleur de milieu a informé l’auditoire que le Carrefour d’entraide bénévole, créé après la mise en place d’un premier service, la popote roulante, propose pas moins de 10 services allant du transport-accompagnement à l’audiothèque en passant par les visites amicales et le courrier des jeunes.

En outre, il y a ce rôle de travailleur de milieu qu’il joue depuis cinq mois. «Je parcours la MRC, allant à la rencontre des aînés, des personnes qui peuvent être plus vulnérables, vivre de l’isolement, avoir des besoins particuliers, ou bien faire face à des situations pour lesquelles elles ne savent pas par où commencer et à qui s’adresser», a-t-il expliqué.

Jonathan Rioux agit, en quelque sorte, comme une passerelle entre les ressources, les services et les besoins existants. «J’écoute les personnes, je les accompagne. Nous pouvons identifier les besoins et entreprendre des démarches ensemble. C’est ensemble qu’on trouve des solutions», a-t-il souligné.

Depuis qu’il est en poste, le travailleur de milieu en reçoit des appels. Mais il souhaite en avoir davantage. «Voilà pourquoi je suis ici. On veut en recevoir plus, car on sait qu’il y a des besoins. Il est important de faire connaître les ressources, le Carrefour et ses différents services. On constate qu’il existe encore une méconnaissance des ressources communautaires», a-t-il fait valoir, d’où l’importance, selon lui, de continuer d’en parler.

Jonathan Rioux en a profité pour expliquer cette «plateforme merveilleuse» que constitue l’outil «www.jebenevole.ca». «Pour les personnes qui organisent des événements pour les organismes et pour les gens désireux de faire du bénévolat, cette plateforme permet de se rejoindre. On invite les gens à l’utiliser», a-t-il souligné, précisant qu’il s’agissait d’une initiative de la Fédération des centres d’action bénévole du Québec.

Dans la région, le Carrefour d’entraide bénévole des Bois-Francs en assume la gestion.

Jonathan Rioux a conclu sa présentation en précisant que, par son passage à Warwick, il souhaitait mobiliser des volontaires. «Nous pouvons jouer un rôle plus facilement, plus efficacement, quand nous pouvons compter sur des citoyens mobilisés dans chaque municipalité», a-t-il terminé.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des