Jean Paradis essuie des critiques à son tour

Jean Paradis essuie des critiques à son tour
Jean Paradis (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Après avoir critiqué les électeurs de Mégantic-L’Érable quant au résultat qu’il a obtenu au terme de la récente campagne électorale, le candidat indépendant Jean Paradis subit à son tour les foudres du bon peuple sur la page Facebook d’Infoman qui avait repris ses propos.

«Sachez que l’ignorance et la mé «con» naissance des électeurs de Mégantic-L’Érable ce (sic) confirme. J’offre ma collaboration à Monsieur Berthold pour la suite des choses. Foncièrement pas fort comme résultat, mais je l’accepte. Je serais (sic) hors du Pays du Québec pour au moins trois mois. Merci à mes supporteurs!», avait écrit M. Paradis.

Même si sa page professionnelle a été retirée depuis, certaines personnes ont continué à manifester leur mécontentement sur sa page personnelle.

Une campagne difficile

S’il a félicité ses adversaires et plus particulièrement le candidat Luc Berthold pour sa victoire, le candidat indépendant ne semble toujours pas avoir digéré sa défaite. Il en a rajouté dans un communiqué de presse en blâmant plusieurs médias et organisations municipales. «J’ai été boycotté par le Groupe Capitales Médias, par Radio-Canada Estrie, par TVA Sherbrooke et par les directions des trois MRC de comté. Comment voulez-vous faire pour vendre vos idées dans un tel contexte?»

«Un programme de granit, d’acier et de bois franc, le seul véritable plan d’action pour Mégantic-L’Érable a été rejeté du revers de la main par les électeurs», a aussi affirmé M. Paradis qui leur souhaite le meilleur pour la suite des choses.

Le candidat indépendant a récolté 217 votes (0,5 %) lors des dernières élections, moins que le candidat du Parti rhinocéros avec ses 256 appuis, pour ainsi terminer dernier.

Le journal a tenté en vain de joindre M. Paradis afin qu’il nous fournisse plus d’explications.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean Paradis
Jean Paradis
1 année

Quand les morts votent, quand on est boycotté, quand on est fatigué, brûlé, oui on peux en échapper une. Le résultat est farfelu. Je vous reviendrais sur ce sujet. Tant qu’au journal de Mourial… toujours la même classe.

Alex Atkins
Alex Atkins
1 année
Répondre à  Jean Paradis

Ta place n’est pas en politique

Jean Paradis
Jean Paradis
11 mois
Répondre à  Alex Atkins

J’approuve je suis trop vrai pour faire de la politique.

Jean Paradis
Jean Paradis
11 mois
Répondre à  Jean Paradis

En tant que candidat…