Investissement de 10,7 M $ : le nouveau pavillon de l’UQTR à Drummondville devient réalité

Communiqué
Investissement de 10,7 M $ : le nouveau pavillon de l’UQTR à Drummondville devient réalité
Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

C’est un grand pas que franchit aujourd’hui la région Centre‑du-Québec. Le gouvernement du Québec accorde un montant de 10,7 millions de dollars pour la construction d’un nouveau pavillon au campus de Drummondville de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Cette aide financière permettra la mise en place du Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI), un projet très cher à Drummondville et à la région.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, André Lamontagne, en a fait l’annonce aujourd’hui, au nom du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

Le Centre national intégré du manufacturier intelligent (CNIMI), né d’une action concertée des établissements d’enseignement regroupés sous la forme du pôle régional en enseignement supérieur du Centre-du-Québec, vise le rassemblement des composantes universitaires et collégiales ainsi que des entreprises manufacturières dans le but de créer une synergie et un transfert des connaissances entre les milieux de la formation et de la recherche. Le nouveau pavillon rassemblera sous un même toit les activités d’enseignement, de recherche, de valorisation et de transfert de technologies.

L’ouverture du nouveau pavillon est prévue pour l’automne 2022.

«C’est avec grande fierté que j’accueille cette merveilleuse nouvelle pour Drummondville et le Centre‑du‑Québec. La construction de ce nouveau pavillon permettra le rattachement de plusieurs entités différentes qui mettront en commun leurs connaissances et leur savoir-faire pour propulser le secteur manufacturier du Centre-du-Québec. Les résultats de l’union des forces sont toujours probants et je ne doute pas un instant du succès du CNIMI sous son nouveau toit. Je souhaite le meilleur des succès à tous les intervenants qui participeront, de près ou de loin, aux activités du pôle et je remercie mon collègue Jean‑François Roberge d’avoir cru en ce magnifique projet et de l’avoir appuyé», a commenté André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

«Nos établissements d’enseignement supérieur font un choix très prometteur en décidant de travailler en collaboration avec le marché du travail de leur milieu. Je suis convaincu que la création de pôles régionaux en enseignement supérieur un peu partout au Québec nous permettra de diversifier nos pratiques et de vitaliser nos collectivités. Je suis fier de m’associer au projet de construction de ce nouveau pavillon. Je suis convaincu que le CNIMI remplira ses promesses et obtiendra des résultats très positifs», a ajouté le ministre Roberge.

«Dans la mouvance des villes proactives, le CNIMI vient renforcer la vocation universitaire de Drummondville et favoriser le développement université-entreprise dans la région du Centre-du-Québec. Le maillage municipal, entrepreneurial et universitaire accroît l’attractivité du grand Drummondville tout en contribuant à réaliser l’immense potentiel de la région sur le plan des investissements et de la création d’emplois de qualité», a conclu Sébastien Schneeberger, député de Drummond-Bois-Francs et leader parlementaire adjoint du gouvernement.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des