Luc Berthold fait le bilan de sa campagne

communiqué
Luc Berthold fait le bilan de sa campagne
Luc Berthold, candidat conservateur dans Mégantic-L'Érable (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

À quelques jours du scrutin fédéral, le candidat conservateur Luc Berthold dresse un bilan très positif de sa campagne électorale dans Mégantic-L’Érable. «J’ai été présent dans les 50 municipalités du comté, rencontré des milliers de citoyens et visité un très grand nombre d’entreprises, de commerces et d’organismes.»

La pénurie de main-d’œuvre, les revenus des personnes aînées, l’accès à Internet haute vitesse et une couverture cellulaire complète ont été au cœur des discussions avec les électeurs. «Le rôle d’un député, c’est de représenter les gens d’ici. Pour les connaître, il faut les rencontrer, pas rester assis dans un bureau à attendre que quelque chose se passe. Et si les gens le souhaitent, je vais continuer à le faire pour les quatre prochaines années», souligne M. Berthold.

Le candidat conservateur a eu à débattre avec les candidats de Mégantic-L’Érable, mais il est aussi intervenu sur plusieurs tribunes nationales pour parler au nom de son parti. «On m’a fait confiance pour défendre les producteurs agricoles sur plusieurs tribunes, et j’en suis très fier». Les débats locaux ont permis aux citoyens de comparer les candidats, tant sur leur plate-forme nationale que sur leur connaissance des enjeux locaux. «On ne peut pas dire que les représentants des autres partis ont été très présents sur le terrain. Je comprends qu’ils étaient là pour passer les lignes de leur parti d’Ottawa dans Mégantic-L’Érable.  Moi, je préfère parler aux gens et parler d’eux à Ottawa.»

Bilan du premier mandat

Le candidat Berthold est très fier de ce qu’il a accompli pendant son premier mandat et est déterminé à poursuivre l’immense travail déjà amorcé. «J’ai toujours été à l’écoute des citoyens de mon comté et c’est la raison pour laquelle j’organise des événements qui répondent à leurs besoins. J’ai réalisé des cliniques de passeport, j’ai contribué à la relance des cérémonies du jour du Souvenir, j’ai fait du bénévolat dans des brunchs communautaires. Mon équipe a accompagné de nombreux organismes dans les demandes de subventions, un travail colossal a été accompli pour des immigrants et des travailleurs étrangers dans les démarches complexes du processus d’immigration. Des entreprises appellent mon bureau chaque jour pour obtenir de l’aide dans divers dossiers.»

«Le rôle de député est non seulement d’être la voix des citoyens à la Chambre des communes, mais également d’agir comme un facilitateur dans le développement économique et social de l’ensemble de la région. C’est un travail extrêmement stimulant et gratifiant. Quand des gens viennent nous voir parce qu’ils sont au bout du rouleau et qu’on réussit à les aider et à leur redonner le sourire, ça vaut tout l’or du monde», illustre M. Berthold.

Le candidat rappelle également qu’il est l’un des députés, tous partis confondus, ayant pris la parole le plus souvent en Chambre. «Je me fais toujours un devoir d’honorer les réalisations et les accomplissements des citoyens, organismes, entreprises, etc., et j’espère sincèrement obtenir de nouveau cet immense privilège», indique-t-il.

Beaucoup de choses restent à accomplir pour le député sortant et c’est pourquoi il sollicite un deuxième mandat. Le choix du 21 octobre est clair : élire un député dans un parti qui peut réellement changer les choses, qui se préoccupe des citoyens de son comté et qui se dévoue entièrement à la tâche.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des