La CNESST invite à la vigilance

Communiqué
La CNESST invite à la vigilance
(Photo : gracieuseté)

Au cours des dernières semaines, plusieurs accidents graves et mortels sont survenus dans les milieux de travail au Québec. Dans ce contexte, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) lance un appel à la vigilance et tient à rappeler aux employeurs et aux travailleurs l’importance de prendre tous les moyens pour prévenir les accidents du travail.

La prévention : la formule gagnante

La prévention des accidents du travail passe par une prise en charge efficace de la santé et de la sécurité du travail. Pour ce faire, les principaux acteurs des milieux de travail doivent prendre le temps nécessaire pour procéder à une bonne évaluation des risques et à la planification des travaux à exécuter. Ils ont également l’obligation de former et superviser adéquatement les travailleurs et travailleuses aux tâches qui doivent être accomplies.

Ces mesures de prévention s’appliquent à tous les milieux de travail, que ce soit dans une usine, un chantier de construction, une ferme, un commerce ou ailleurs.

«Les accidents du travail représentent de nombreuses vies brisées. Insistons, ensemble, sur l’importance d’avoir, dans tous les milieux de travail, une culture d’entreprise favorisant une prise en charge adéquate de la santé et la sécurité du travail afin de contribuer activement à rendre les milieux de travail toujours plus sécuritaires», rappelle Manuelle Oudar, présidente du conseil d’administration et chef de la direction de la CNESST.

Rôles et responsabilités des employeurs et des travailleurs

Il est important de rappeler qu’en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, les employeurs ont l’obligation de protéger les travailleurs et travailleuses et que ces derniers ont aussi un rôle important à jouer.

Les employeurs doivent notamment :

s’assurer que l’organisation du travail, les méthodes et les techniques utilisées pour accomplir les tâches prévues sont sécuritaires et ne portent pas atteinte à la santé et la sécurité du travailleur;

informer adéquatement le travailleur sur les risques reliés à son travail et lui fournir une formation, un entraînement et une supervision adéquate afin que le travailleur ait les habiletés et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire le travail qui lui est confié;

fournir au travailleur, et ce gratuitement, tous les équipements et moyens de protection individuels requis pour qu’il exécute ses tâches en toute sécurité, et s’assurer qu’il les utilise.

Quant à eux, les travailleurs et travailleuses doivent :

participer activement à l’identification et à l’élimination des risques dans les milieux de travail;

prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité et son intégrité physique, ainsi que celle des autres personnes qui se trouvent sur les lieux de travail ou à proximité;

prendre connaissance du programme de prévention mis en place par l’employeur pour les tâches qu’il doit effectuer, le cas échéant.

Rôle de la CNESST

De son côté, la CNESST entend poursuivre ses nombreuses actions de prévention afin de soutenir les milieux de travail pour qu’ils soient toujours plus sécuritaires. Par de multiples moyens, la CNESST soutient les travailleurs et les employeurs du Québec pour les aider à prévenir les accidents du travail : interventions sur le terrain, campagnes de sensibilisation, colloques, production d’outils d’information, visites d’inspecteurs, diffusion des rapports d’enquêtes, etc.

Statistiques sur les accidents du travail

Rappelons qu’en 2018, la CNESST a recensé 91 711 accidents du travail, ce qui représente 251 accidents chaque jour! En 2018, 62 travailleurs ont perdu la vie des suites d’un accident du travail. En Mauricie et au Centre-du-Québec, on dénombre 6805 accidents du travail et 2 décès à la suite d’un accident du travail en 2018.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des