La région toujours en mode séduction

La région toujours en mode séduction
Anne Dusseault d'Accès Travail (que l'on voit assise à l'avant) en était à l'organisation d'une 19e visite d'étudiants du Carrefour BLE dans les MRC d'Arthabaska et de L'Érable depuis 2010. (Photo : www.lanouvelle.net)

Une vingtaine d’étudiants du domaine agricole et agroalimentaire du Carrefour BLE (bio local emploi) de Montréal ont reçu un accueil des plus chaleureux lors de leur passage au pays de la canneberge et du sirop d’érable dans les MRC d’Arthabaska et de L’Érable, jeudi.

Ces professionnels issus de l’immigration, qui proviennent du Bénin, de l’Iran, de la Palestine, de l’Algérie, de la Russie, du El Salvador, de la Colombie, de Madagascar et de la Tunisie, sont notamment spécialisés en microbiologie, biochimie et biologie pour certains ou en technologie des aliments, chimie et biotechnologie microbienne pour d’autres. On pouvait aussi compter trois vétérinaires et une nutritionniste dans le groupe.

Après une visite du centre d’interprétation de la canneberge à Saint-Louis-de-Blandford et de la cannebergière de la Ferme Bieler à Saint-Louis-de-Blandford et Manseau, la cohorte était attendue pour le dîner au Carrefour de L’Érable de Plessisville où ses membres ont été reçus par de nombreux dignitaires de la région dont le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque, et le maire de la Ville de Plessisville, Mario Fortin, qui n’ont pas manqué de mettre en valeur la région tous comme les autres invités dont le député Luc Berthold et les représentants du député Éric Lefebvre.

Une présentation de l’entreprise Fruit d’Or a suivi le dîner avant qu’on enchaîne avec une visite de l’usine de transformation Citadelle à Plessisville.

Le Carrefour BLE est un organisme reconnu pour ses formations offertes à tous les ressortissants étrangers du domaine de l’agriculture ou de l’alimentaire afin de leur permettre d’acquérir une mise à niveau québécoise de leur formation et expérience acquises dans leur pays d’origine.

Agente de régionalisation chez Accès Travail de Victoriaville, Anne Dusseault voit à l’organisation de telles visites depuis 2010. «Il s’agit d’une 19e visite du Carrefour BLE dans la région alors que nous accueillons deux fois par année une cohorte tantôt formée d’agronomes qui vient nous visiter dans le cadre de son atelier de stage Cap sur les régions alors qu’une autre cohorte formée de techniciens en transformation agroalimentaire vient nous visiter à son tour dans le cadre de son atelier de stage «Transformez-vous».»

Commissaire au développement agroalimentaire pour la MRC de L’Érable, Solange Thibodeau a rappelé aux membres de la cohorte que le secteur agroalimentaire joue un rôle important dans l’économie des deux MRC. «Nous avons des emplois disponibles de grande qualité sur le territoire et le rapport salaire-coût de la vie versus celui des grandes villes est également à prendre en considération. Je crois qu’avec les titres que vous avez, il y a de la place pour plusieurs d’entre vous à venir s’établir chez nous. Il y a beaucoup de potentiel au niveau de notre territoire», a-t-elle conclu.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des