Agrandissement de HDA : pas avant deux ans

Agrandissement de HDA : pas avant deux ans
Le projet d'agrandissement est en attente d'une approbation gouvernementale. (Photo : www.lanouvelle.net)

«Le projet avance lentement, mais bien», a confié le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Carol Fillion, mais, a-t-il prévenu aussi, la première pelletée n’est pas pour demain.

Le PDG du CIUSSS MCQ s’exprimait ainsi au sujet du projet majeur d’agrandissement de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska pour lequel une campagne spécifique de la Fondation À Notre Santé avait permis d’amasser dans le milieu, entre 2012 et 2014, une somme de plus de 12 millions de dollars.

Carol Fillion se dit très conscient que les donateurs peuvent se demander à quel moment ils verront l’aboutissement du projet. «Le dossier d’opportunité a été déposé au conseil des ministres. On en attend l’approbation. Et habituellement, une fois l’autorisation obtenue, on peut compter entre 24 et 30 mois avant la première pelletée de terre», a fait savoir le PDG, mardi soir, à l’occasion de la séance publique d’information du CIUSSS MCQ tenue à la Salle Sœur-Claire-Perreault de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska.

Le début des travaux n’est pas pour demain. (Photo www.lanouvelle.net)

Carol Fillion a invité l’auditoire à ne pas perdre espoir. «Continuez de rester solidaires», a-t-il dit tout en faisant valoir l’importance de l’appui de la population dans ce projet. «Ce soutien important permet de garder le projet vivant et de le maintenir sur le dessus de la pile», a-t-il fait valoir.

Le PDG a dit espérer avoir «le go» du conseil des ministres cette année.

Au terme de la séance, Carol Fillion a confié au www.lanouvelle.net qu’il conservait toujours «un très bon espoir». «Ça avance très bien. Tous les astres sont en train de s’aligner. Le conseil des ministres doit étudier le dossier. S’il y a lieu, on fera nos devoirs, on fera les aménagements nécessaires, mais c’est vraiment quelque chose qui correspond aux besoins de notre population et nous sommes convaincus qu’on réussira à obtenir cet outil-là», a-t-il exprimé.

Le PDG du CIUSSS MCQ n’a pas voulu avancer de chiffres, mais l’agrandissement de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska nécessitera assurément des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Le projet permettra notamment, selon M. Fillion, de doter l’urgence d’équipements à la fine pointe de la technologie pour les prochaines années, voire jusqu’en 2050, d’aménager un bloc opération «des années futures» avec des technologies pointues. Les services ambulatoires et les soins intensifs sont aussi prévus dans le projet.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des