Près de 2 millions $ pour la nouvelle piscine municipale extérieure

Près de 2 millions $ pour la nouvelle piscine municipale extérieure
Le conseil va de l'avant avec le projet de nouvelle piscine municipale. (Photo : gracieuseté)

Le conseil municipal de la Ville de Plessisville va de l’avant dans son projet de démolition et de construction d’une nouvelle piscine et pataugeoire municipale.

En l’absence du maire Mario Fortin tenu à l’écart du conseil en raison d’un virus, les élus ont retenu la soumission de l’entreprise Construction Couture et Tanguay inc. de Lévis (Saint-Nicolas) au montant de 1 995 331 $ incluant les taxes lors de la séance du conseil du 7 octobre, résolution qui a été adoptée majoritairement à cinq voix contre une.

La Ville de Plessisville a de plus donné un avis de motion pour porter l’emprunt de cet important projet à 3,2 millions $, taxes incluses, qui comprend la réfection du stationnement du centre communautaire et de ses accès, l’aménagement d’un coin de jeux, les imprévus et les frais de financement. Notons que la Ville obtient une subvention gouvernementale de près de 800 000 $ échelonnée sur une période de dix ans pour la réalisation du projet.

Une décision mûrement réfléchie

Au cours des derniers mois et à la suite de l’ouverture de deux appels d’offres plus élevés que l’estimation de départ pour le remplacement de la piscine, le conseil municipal s’était questionné et avait pris la décision de sonder la population sur la nécessité d’offrir le service étant donné les coûts plus élevés que le projet engendrait.

Une consultation publique et un court sondage mené par la Ville auprès de près de 200 personnes ont permis d’établir que 90% des participants étaient favorables à la construction d’une nouvelle piscine.

«Plusieurs commentaires nous ont convaincus qu’il était essentiel d’offrir ce service à notre population. C’est, entre autres, un lieu de rassemblement qui permet de briser l’isolation sociale, une infrastructure de loisir de proximité qui suscite la mobilité active et un service qui permet de réduire les inégalités sociales en raison de son accessibilité à faible coût», a fait valoir le maire Mario Fortin par voie de communiqué de presse. La nouvelle piscine devrait être livrée en 2020.

Le conseil municipal avait aussi rejeté l’idée qui lui avait été formulée par certains citoyens de construire une piscine intérieure. «Nous croyons que la nouvelle piscine sera en complémentarité avec la piscine intérieure de Princeville et qu’en période de chaleur accablante durant la saison estivale, elle sera la destination de choix pour notre population», a indiqué M. Fortin.

Contre le projet

Quant au conseiller municipal, Jean-Félipe Nadeau, il a expliqué sa décision d’avoir voté contre ce projet le qualifiant de pire décision financière de la Ville de Plessisville de ces dix dernières années. «Il ne vaut pas la peine de s’endetter autant pour des installations qui ne seront ouvertes que deux mois par année. Je comprends qu’il s’agit d’un projet inclusif pour la communauté, mais pas à ce prix-là. D’autres projets devront écoper», a-t-il ajouté lors de la séance du conseil.

 

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Luc Raymond Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Luc Raymond
Invité
Luc Raymond

Et pendant ce temps, la rue St-Édouard entre la rue St-Calixte et Ste Marie, directement face à ;’Hôtel de ville demeure un avant projet SEAO qui ira 20 fois en soumission le temps que les amis de Sintra deviennent les seuls soumissionnaires. Une honte au Centre ville, trottoirs finis, pavage fini, une rivière quand il y a des averses et un déneigement minable qui ne tient pas compte que tous les stationnements sont du côté droit de la rue. Du pain et des jeux comme disaient les romains. 3.2 millions !!!