Trouble du développement du langage : 7% des Québécois en sont affectés

Communiqué
Trouble du développement du langage : 7% des Québécois en sont affectés
(Photo : gracieuseté)

Pour sa quatrième édition, la Semaine nationale de la dysphasie et de la dyspraxie verbale devient la Semaine québécoise du trouble développemental du langage. Du 6 au 12 octobre, une dizaine d’activités et d’initiatives seront déployées à travers le Québec.

«Cette semaine a pour but de sensibiliser la population aux enjeux, aux besoins ainsi qu’à la réalité des personnes atteintes d’un trouble développemental du langage (TDL). Elle permet de mettre le TDL sous les projecteurs. Encore méconnu, le trouble développemental du langage affecte plus de 7% de la population québécoise. Cela représente près de deux élèves par classe. Le plus alarmant c’est que les ressources ne sont pas suffisantes et certaines personnes vivent au quotidien en ayant de la difficulté à parler ou à comprendre, sans avoir de diagnostic ou sans connaître le TDL. Il faut en parler pour que ces gens puissent détecter le trouble et accéder à des ressources et des outils pouvant les aider», mentionne directeur général du Regroupement Langage Québec, Adrien Côté.

Plus d’un demi-million de Québécois atteints

Au Québec, plus de 587 000 personnes sont affectées par un trouble développemental du langage. À 5 ans, 9,4% des enfants présentent un TDL. À 12 ans, 72% de ceux-ci vivent toujours une problématique persistante, selon les données de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec, 2014. «Il est nécessaire de déceler les signaux rapidement et d’offrir l’aide nécessaire à nos jeunes. Il existe des ressources et des outils concrets qui peuvent les aider. Voilà pourquoi nous organisons cette semaine de sensibilisation», affirme le directeur général du Regroupement Langage Québec.

Outils et ressources : un nouveau site

Pour la quatrième édition de la Semaine québécoise du trouble développemental du langage, le Regroupement Langage Québec lance avec fierté le nouveau site Internet www.troublesdulangage.ca. La nouvelle plateforme regorge d’informations et d’outils pratiques. Elle présente de plus les ressources disponibles dans chaque région du Québec. Destiné à devenir une référence à long terme, son contenu s’adresse autant aux personnes atteintes du TDL, à leur famille, aux intervenants scolaires qu’aux professionnels de la santé. Elle est d’ailleurs appelée à se développer au fil des ans.

Le Regroupement Langage Québec et les associations régionales invitent la population à profiter pleinement de la Semaine québécoise du trouble développemental du langage pour s’informer! «Il y a encore du chemin à faire. Plus le trouble développemental du langage sera connu, plus la qualité de vie des gens aux prises avec ce dernier s’améliorera!», conclut M. Côté.

À propos du Regroupement Langage Québec

Depuis 33 ans, le Regroupement Langage Québec veille à favoriser une meilleure connaissance du trouble développemental du langage. Il représente huit associations régionales positionnées dans autant de régions au Québec. Il a pour mission de défendre les droits des personnes dysphasiques. Il met également en place des services d’aide et développe des outils promotionnels destinés aux organismes membres.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des