La gang d’Adrénaline urbaine initiera les jeunes au Mont Apic

Par Caroline Lepage
La gang d’Adrénaline urbaine initiera les jeunes au Mont Apic
Samuel Bradette, directeur général du Mont Apic, constate que le bazar gagne en notoriété d’année en année. (Photo : www.lanouvelle.net)

Le bazar qui débutait samedi donne le coup d’envoi à la saison du Mont Apic. L’événement se poursuivra la fin de semaine prochaine, avec la gang d’Adrénaline urbaine qui initiera les jeunes à la planche à neige et au ski, le 12 octobre.

Une variété de vêtements d’hiver et divers articles de sports, neufs et usagers, sont vendus à rabais au Mont Apic où se déroule le bazar annuel les 5 et 6 octobre ainsi que les 12 et 13 octobre 2019.

«On a de plus en plus de beau matériel. C’est attendu chaque année. On commence à avoir un peu de notoriété», constate Samuel Bradette, directeur général du Mont Apic.

Le Mont Apic, situé à St-Pierre-Baptiste, compte de 300 à 350 membres. (Photo www.lanouvelle.net)

Un étage du chalet est particulièrement rempli de matériel junior, qui serait particulièrement demandé. Lors de l’ouverture, samedi, les familles étaient nombreuses à venir magasiner pour équiper leurs enfants.

Go sport et La Place du ski sont deux fournisseurs présents durant le bazar.

«Les particuliers peuvent aussi nous apporter leur matériel. On peut le vendre en gardant une consigne de 15%», précise M. Bradette, soulignant que le bazar sert d’activité de financement au Mont Apic.

Le 12 octobre, la gang d’Adrénaline urbaine sera sur place, de 12 h à 17 h. À l’arrière du chalet, de petits modules avec de la neige seront aménagés pour faire vivre aux enfants leur initiation à la planche à neige et au ski. L’équipe fera aussi de l’animation sur place.

Nouvelle saison

Le Mont Apic, qui compte 14 pistes de ski et quatre glissades pour les tubes, prévoit plusieurs activités à son calendrier 2019-2020. D’abord, plusieurs entreprises ont réservé l’endroit, le 14 décembre prochain, pour y tenir leur party des fêtes. Un «cabaret poutine» soulignera l’ouverture de la saison, dont la date est encore inconnue. Comme le centre de ski fonctionne uniquement avec de la neige 100% naturelle, c’est la météo qui fixe le début des activités. «On est 100% dépendant de la température», lance M. Bradette.

Le DG Samuel Bradette (Photo www.lanouvelle.net)

L’organisation envisage de se doter éventuellement de canons à neige et de moyens qui permettraient l’alimentation en eau pour la production de neige artificielle. «C’est dans les plans, mais on ne peut pas dire quand», indique le DG.

Parmi les activités de la prochaine année, soulignons la Journée de la patrouille prévue le 19 janvier 2020. Le 25 janvier, un souper fondue et raclette sera organisé. Une compétition de descentes pour tous aura lieu le 1er février. Les 14 et 15 février, les intéressés pourront découvrir le Mont Apic sous les étoiles. Le 8 mars, les quelque 350 membres pourront bénéficier d’un tarif journalier spécial de 5 $. Finalement, la programmation 2020 se clôturera avec «La descente pas d’allure», le 14 mars.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des