200 000 $ pour le Parc Marie-Victorin de Kingsey Falls

Communiqué
200 000 $ pour le Parc Marie-Victorin de Kingsey Falls
(Photo : Archives)

Le Parc Marie-Victorin de Kingsey Falls s’est vu allouer une contribution de 200 000 $ pour soutenir sa mission et la poursuite de ses activités.

L’aide provient du Fonds de recherche du Québec- Société et culture du gouvernement du Québec.

Une aide financière de 141 018 $  est aussi versée au Centre de la biodiversité du Québec.

Le député de Nicolet‑Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint‑Laurent et zones d’innovation), Donald Martel, le député de
Drummond–Bois‑Francs et leader parlementaire adjoint du gouvernement, Sébastien Schneeberger, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre‑du‑Québec, André Lamontagne, en ont fait l’annonce, jeudi,au nom du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon.

«En attirant chaque année de nombreux visiteurs, le Centre de la biodiversité du Québec et le Parc Marie‑Victorin participent à l’essor culturel, touristique et économique de la région du Centre‑du‑Québec. C’est donc avec enthousiasme que nous appuyons la poursuite de leurs activités, lesquelles témoignent d’ailleurs de la qualité de l’offre muséale scientifique et technologique dans notre région», a indiqué le député Martel.

De son côté, le député Schneeberger a fait savoir que «notre gouvernement est heureux de contribuer à la croissance et au succès de ces deux institutions muséales, qui sont une source de grande fierté pour notre région grâce à l’expérience touristique et scientifique inoubliable qu’elles offrent aux amants de la nature».

Le député de Drummond-Bois-Francs a d’ailleurs invité la population à venir découvrir la biodiversité qui caractérise le Centre‑du‑Québec et à prolonger son séjour dans notre région pour en apprécier les attraits.

«Le Centre de la biodiversité du Québec et le Parc Marie‑Victorin font partie des institutions muséales à vocation scientifique et technologique, qui ont un apport essentiel en matière de promotion de la culture scientifique, de vulgarisation, d’éducation, de recherche, de valorisation et de conservation. En ce sens, leur mission rejoint de près l’objectif de notre gouvernement visant à favoriser le rayonnement de la muséologie scientifique dans l’ensemble du Québec, notamment dans le Centre‑du‑Québec, comme à l’international», a commenté, pour sa part, le ministre André Lamontagne.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des