Danse-études : un programme rigoureux, mais apprécié

Danse-études : un programme rigoureux, mais apprécié
Les élèves du programme danse-études (Photo : www.lanouvelle.net)

Il y aura portes ouvertes le mardi 8 octobre, de 17 h 30 à 20 h à l’École secondaire Le Boisé de Victoriaville où les parents et enfants pourront en apprendre davantage sur programme d’études secondaires axé sur la danse.  

Le programme entame sa 6e année et il permet aux adeptes de la danse, de pouvoir se perfectionner dans cet art, tout en allant à l’école. Rencontrées à l’école de danse l’Entre-Choc, les filles du premier cycle sont enthousiastes d’avoir choisi cette voie pour leurs études secondaires.

Plusieurs disciplines figurent au programme

Cette année, elles sont 30 élèves du premier cycle et  16 du second (pas de garçons inscrits dans cette cohorte mais ils sont bienvenus). Leur temps est séparé en 2 alors qu’elles sont au studio de danse le matin et en classe, à l’École secondaire Le boisé, l’après-midi ou vice-versa.

Pour Amélia, le programme lui permet de continuer la danse, qu’elle pratique depuis qu’elle a 3 ans. «Et ça va bien même s’il y a beaucoup de devoirs», explique-t-elle.

Certaines rêvent de faire de la danse une carrière alors que d’autres n’ont pas nécessairement ce but, mais ont quand même le goût de se dépasser que ce soit dans le ballet, le jazz moderne, la danse contemporaine ou le hip-hop.

Frédérike, par exemple, aurait pu choisir d’aller à l’école secondaire de Warwick, elle qui habite Kingsey Falls. À la place, elle passe entre 45 minutes et une heure en transport pour venir à Victoriaville et danser avec ses collègues de classe.

Un parcours exigeant, soit, mais combien satisfaisant qui leur permet d’apprendre différentes chorégraphies et également de faire de la création artistique.

Mélisandre insiste d’ailleurs pour encourager les gens à venir aux portes ouvertes et découvrir tout  ce que le programme a à offrir. «On apprend beaucoup de techniques. Au début je n’étais pas très bonne, mais je me suis améliorée», apprécie-t-elle.

Avec l’équipe de professeures (toutes des femmes), le but est d’amener les élèves à se dépasser tant au niveau technique, physique qu’artistique. En plus de la formation, il est possible de participer aux différentes équipes de compétition, et à la fin de l’année, contribuer au spectacle présenté devant public et à «Dixmois», le spectacle organisé particulièrement pour les groupes de danse-études.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des