Des œuvres d’art dans les fenêtres et les balcons de la rue Victoria

Par Caroline Lepage
Des œuvres d’art dans les fenêtres et les balcons de la rue Victoria
L’œuvre «Migration» d’Andrée-Anne Laberge (Photo : www.lanouvelle.net)

Plusieurs œuvres d’art embellissaient des résidences de la rue Victoria de Victoriaville, du 27 au 29 septembre, dans le cadre des Journées de la Culture.

Le projet «Les fenêtres qui parlent» permet un jumelage intéressant entre les artistes et les résidents de la rue Victoria, entre le boulevard Jutras et le cimetière Saints-Martyrs-Canadiens, de Victoriaville. Pour l’occasion, les citoyens acceptent de transformer leurs fenêtres, leur balcon ou leur terrain en espace d’exposition la durée d’une fin de semaine.

Carole Hébert expose ses œuvres au 248, rue Victoria. (Photo www.lanouvelle.net)

Ce concept existe depuis plus de 18 ans dans plusieurs quartiers de Lille, en France, et il a été repris avec succès il y a une dizaine d’années à Montréal.

Il permet de donner un caractère particulier à une rue, un quartier, en créant un espace de rencontre convivial. Les artistes bénéficient ainsi d’une visibilité additionnelle pour exposer leurs œuvres à la population qui peut en profiter pour découvrir de nouvelles formes d’art et de culture.

Une douzaine d’artistes en art visuel de la région ont pris part cette année à ce projet original.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des