Québec triomphe au terme d’un excitant duel

Québec triomphe au terme d’un excitant duel
(Photo : Alexandra Morin)

Toute la place était laissée à l’offensive pour ce premier duel de la saison entre les Remparts de Québec et les Tigres de Victoriaville. Ce sont les Québécois qui ont eu le dernier mot en l’emportant par la marque de 5 à 4 en tirs de barrage.

En un peu plus de huit minutes de jeu, les Tigres se sont rapidement retrouvés en retard par trois buts. Dès la 24e seconde de jeu, la recrue de 16 ans James Malatesta a inscrit son premier but en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Anthony Gagnon en échappée et Édouard St-Laurent en avantage numérique ont ajouté à l’avance des Québécois par la suite. Egor Serdyuk s’est cependant chargé de réduire l’écart en marquant avec 21,5 secondes à faire à l’engagement grâce à un bon tir des poignets.

Imitant les Remparts, les Tigres ont frappé dès le début de la deuxième période par l’entremise du vétéran Jérôme Gravel qui a surpris le gardien Carmine-Anthony Pagliarulo avec un tir vif. Sur la séquence, la recrue Maxime Pellerin a obtenu son premier point dans la LHJMQ. Malatesta est cependant venu redonner une priorité de deux buts aux visiteurs avec son second but du match.

Au troisième vingt, alors que les deux formations évoluaient à quatre contre quatre, Édouard Ouellet, en frappant au vol et du revers la rondelle, s’est permis un peu de fantaisie pour battre Pagliarulo. L’égalité de 4 à 4 a perduré jusqu’à la fin des 60 minutes de jeu réglementaire. Lors de la prolongation, les deux équipes ont donné un spectacle de haute voltige, s’échangeant de nombreuses chances de marquer. Le jeu clé est cependant allé au gardien Pagliarulo qui a volé un but certain à Alexander Peresunko. Lors de la fusillade, il a fallu attendre la cinquième ronde des tirs de barrage afin de trancher le débat. C’est Andrew Coxhead qui a inscrit le but de la victoire en glissant la rondelle sous Tristan Côté-Cazenave.

«Les premières minutes de la rencontre ont été affreuses pour nous. Ils profitaient de leurs chances tandis que nous étions nerveux et que nous faisions des revirements inhabituels. Il y avait aussi des vétérans qui faisaient des jeux bizarres. À la suite de l’arrêt de Tristan sur une échappée, ça nous a donné du rythme. Par la suite, lors des 42 minutes suivantes, nous avons été la meilleure équipe sur la glace», a fait valoir l’entraîneur-chef des Tigres Louis Robitaille.

Évoquant un certain manque d’opportunisme pour expliquer cette défaite, Robitaille demeurait cependant satisfait de l’effort déployé par les siens. Il estime toutefois que certains détails devront être corrigés. «Le monde présent au Colisée Desjardins a eu droit à un bon spectacle. J’ai adoré notre compétitivité en zone offensive. Nous avons créé des chances et du mouvement. Nous avons été hargneux pour avoir la rondelle. C’était un beau spectacle pour les partisans. Il y a eu des échappées, des arrêts spectaculaires et des tirs de barrage. Ce n’est pas la façon dont nous voulons jouer sans la rondelle. Nous avons donné trop de chances aux Remparts. Il y a des choses qui seront ajustées.»

Fraîchement de retour de leur camp professionnel, Mikhail Abramov et Egor Serdyuk ont connu une rencontre plus difficile en tentant souvent de réaliser des jeux complexes. «Je pense qu’ils n’ont pas connu un grand match. C’est normal parfois en revenant d’un camp professionnel. Je sais qu’ils peuvent en donner plus et qu’ils sont meilleurs que ça.»

Un moment spécial pour Maxime Pellerin

Alexander Peresunko, Olivier Tremblay, Massimo Siciliano et Maxime Pellerin disputaient leur tout premier match en carrière dans la LHJMQ. Ce moment spécial pour chacun d’eux était cependant quelque peu différent pour Pellerin, lui qui jouait dans sa ville natale. «L’atmosphère était incroyable, tout ça dans ma ville natale. Il y avait 3000 personnes dans le Colisée. J’avais des papillons lors de la présentation, mais je me suis servi de ça positivement. Les partisans y ont cru jusqu’à la fin, mais les choses ont mal tourné au final. Au moins, nous sommes revenus de l’arrière.»

En plus d’avoir récolté son premier point, Pellerin est passé à un cheveu de trouver le fond du filet en deuxième période. L’entraîneur-chef Robitaille ne s’est pas gêné pour utiliser son protégé de 16 ans, sans toutefois le mettre dans des situations périlleuses. «Je pense que mon travail était bien pour un premier match. Il y a encore place à l’amélioration cependant. Je veux progresser de match en match et travailler toujours plus fort.»

Notes en rafale

– Le vétéran de 19 ans Édouard Ouellet a connu un fort premier match du côté des Tigres en marquant un but et une passe en plus d’être utilisé comme à l’habitude en désavantage numérique. Robitaille l’a récompensé en l’utilisant en avantage numérique au troisième vingt.

– Devant les buts, Tristan Côté-Cazenave a réalisé 30 arrêts sur 34 tirs. Il a su se ressaisir après un début de rencontre plutôt chancelant. Il a repoussé quatre des cinq tireurs en fusillade. De son côté, Carmine-Anthony Pagliarulo a repoussé 31 des 35 lancers reçus. Il a été parfait en fusillade.

– L’an dernier, trois des six rencontres entre les deux équipes avaient nécessité la fusillade. Il semble donc que cette tangente se poursuive cette année.

Les Tigres reprendront maintenant l’action dès demain (samedi) face aux Saguenéens de Chicoutimi. La rencontre sera de nouveau présentée au Colisée Desjardins.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Ferma Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Ferma
Invité
Ferma

Encore une saison qui va être longue pour les tigres