Ville de Plessisville : prix Gestion des actifs municipaux

communiqué
Ville de Plessisville : prix Gestion des actifs municipaux
Le maire Mario Fortin et le directeur général Alain Desjardins photographiés tenant la plaque du prix Gestion des actifs municipaux. (Photo : www.lanouvelle.net)

C’est dans le cadre du séminaire annuel de l’Association des ingénieurs municipaux du Québec, qui se tenait le 17 septembre dernier au théâtre Granada de Sherbrooke, que la Ville de Plessisville s’est vue décerner le prix Gestion des actifs municipaux.

Cet honneur reconnaît le travail remarquable d’une municipalité dans la saine gestion de ses actifs, inspirée par les meilleures pratiques et Plessisville en est la première à recevoir ce prestigieux prix.

Depuis trois ans, avec l’aide d’une subvention de la FCM, la Ville a joint la première cohorte québécoise du programme et a entrepris la mise au point d’une structure de gouvernance personnalisée en matière de gestion des actifs. Cela permettra à l’administration municipale de mieux gérer les actifs municipaux de manière avertie, rigoureuse et responsable, tout en respectant la capacité de payer des citoyens à court, moyen et long terme. La gestion des actifs est aussi un ensemble d’activités exercées par la Ville afin de s’assurer que les actifs sont en bons états pour fournir des services durables et sécuritaires à la population.

La gestion d’actifs facilite, entre autres, la prise de décision liée à la construction, l’acquisition, l’exploitation, la maintenance, le renouvellement, le remplacement et la disposition d’actifs de la manière la plus rentable possible afin d’atteindre les niveaux de service de l’organisation.

«Avec une telle démarche structurée et fondée sur des données de qualité, nous sommes en mesure de prendre des décisions éclairées en matière d’infrastructures comme les routes, les immeubles, l’approvisionnement en eau et l’assainissement, par exemple, afin d’optimiser les ressources, tout en répondant aux besoins des citoyens», souligne le maire, Mario Fortin.

«Nous avons tiré profit des informations récoltées lors de l’implantation de la démarche en instaurant des fonds destinés à mieux planifier les ressources financières requises pour remplacer ou acquérir certains actifs. À titre d’exemple, nous avons mis sur pied un fonds matériel roulant qui a comme principal objectif : planifier le remplacement de la flotte de véhicules jusqu’en 2046, en fonction d’un coût annuel fixe, incluant l’inflation», affirme M. Fortin.

«À terme, ce sont nos citoyennes et citoyens qui profiteront le plus de cette démarche, car tout sera planifié afin d’éviter les surprises et devoir augmenter le compte de taxes», conclut le maire Mario Fortin.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des