Une élimination difficile à digérer

Par Matthew Vachon
Une élimination difficile à digérer
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

À l’interne, chez le Cactus de Victoriaville, l’organisation croyait qu’elle avait le potentiel pour remporter les grands honneurs. Les intraitables Blue Sox de Thetford Mines, leurs éternels rivaux, avaient cependant d’autres plans en tête. Les Victoriavillois ont plutôt subi une douloureuse élimination en sept parties face aux Thetfordois, et ce, dès le premier tour éliminatoire.

Lors de l’ultime rencontre, le Cactus a baissé pavillon par la marque de 8 à 5 au stade Rémi-Desharies. Quelques jours plus tard, il était encore possible de sentir la déception dans la voix du directeur général de la formation Jonathan Camiré. «C’est une déception. Avec l’équipe que nous avions mise en place au printemps, l’objectif était de remporter les grands honneurs grâce à un noyau à maturité. Nous avions notamment ajouté d’anciens joueurs professionnels comme Rylan Sandolval et Justin Kortessis. Nous avions toutes les cartes en main pour aspirer aux grands honneurs. […] Au cours des dernières années, Thetford Mines a été éliminée une seule fois. Cette équipe a l’expérience d’un septième match. Elle sait comment gérer ça. Notre nervosité et notre inexpérience ont peut-être joué contre nous.»

Au cours de cette série, Victoriaville a échappé deux rencontres par la marque d’un seul point. Le Cactus a également laissé 26 coureurs sur les sentiers. «Quelque part, nous avons peut-être été responsables de notre propre malheur. Les opportunités étaient là. Les Blue Sox étaient dans les câbles. Plutôt que de les achever, nous leur avons possiblement permis de se relever. […] J’ai fait le décompte et nous avons laissé 26 coureurs sur les sentiers en sept rencontres. Quand on décortique ça, c’est certain que ça a une incidence. L’entraîneur Marc-André Jodoin en a parlé. Autant il y a eu de beaux coups, autant que ça a pu être chaotique en défensive. Nous parlons d’un septième match d’une série où il y a eu un total de 11 erreurs. L’opportunisme a fait défaut. Exception faite de la défaite de 11 à 0, les parties pouvaient aller d’un côté comme de l’autre. C’était une série classique entre Thetford Mines et Victoriaville, mais nous nous retrouvons encore dans le camp des perdants. Ça fait encore plus mal.»

Le club victoriavillois se tournera maintenant vers la préparation du repêchage de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) qui se déroulera en novembre.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
tipier Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
tipier
Invité
tipier

Totalement vrai ! Juste dans ce 7e match, 2 x 2 coureurs en position de marquer et moins de 2 retraits et 1 x les buts remplis. Ils sont tous rester là. Juste un manque d’opportunisme malgré nos 3 coups surs et les 6 erreurs des Sox. Ça aurait pu être le cas aussi dans le 6e match car Pena et Sandoval ont été excellent contre Paquet…