Les études, l’équipe d’abord et profiter de chaque instant

Par Matthew Vachon
Les études, l’équipe d’abord et profiter de chaque instant
Jérôme Gravel (Photo : Denis Morel)

Finaliste du trophée Marcel-Robert, remis au meilleur joueur-étudiant de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), le défenseur des Tigres de Victoriaville Jérôme Gravel ne détesterait pas être le gagnant cette fois-ci.

L’an dernier, c’est le gardien des Islanders de Charlottetown, Matthew Welsh, qui avait mis la main sur cette distinction. Son ami de longue date et ancien coéquipier chez les Élites de Jonquière, Rafaël Harvey-Pinard, avait également été mis en nomination pour ce trophée. Les trois joueurs seront de retour dans le circuit Courteau cette année en tant que patineurs de 20 ans. «C’est certain que ce serait plaisant de remporter ce trophée cette année. Je me dis que si je donne mon 100% sur les bancs d’école, que je suis assidu et que j’ai de bons résultats, ça devrait bien aller à ce chapitre. Je me concentre vraiment sur une journée à la fois. Si je suis récompensé, ce sera tant mieux», a fait valoir le numéro 4.

Gravel, qui entreprendra ses études universitaires en droit par l’entremise de la TELUQ à compter du mois d’octobre, terminera très prochainement son parcours collégial. «D’ici une semaine, je vais terminer mon dernier cours à distance au Cégep. J’en ai terminé un mardi. Ensuite, je vais probablement participer à la remise des diplômes du Cégep de Victoriaville au mois d’octobre. Suivront mes cours à l’université.»

Une dernière saison pour profiter de chaque détail

Sur la patinoire, le vétéran de 20 ans en sera à son dernier tour de piste. Ayant disputé 191 parties de saison régulière et 29 autres en séries éliminatoires, Gravel entend savourer chaque instant qui ponctue une année dans le monde du junior majeur. «Ce qu’il faut, c’est en profiter au maximum, que ce soit sur la patinoire ou à l’extérieur de l’aréna. C’est ma dernière année avec les gars. L’environnement du hockey junior est plutôt spécial. Les jours que je passe avec les gars, les longs trajets en autobus, ce sont des choses qui vont me manquer plus tard. Sur la glace, je vais vouloir aider les jeunes et continuer de donner mon 100%.»

Défenseur à caractère défensif, Gravel n’est pas celui qui a fait sa marque en collectionnant les points à un rythme effréné. Pour preuve, il compte 46 points, répartis en trois saisons. Le natif de Chambord a plutôt fait sa marque grâce à son efficacité défensive, sa robustesse et sa qualité de meneur. «Je ne me donne pas d’objectifs personnels en ce qui concerne mes statistiques. C’est certain que je veux m’améliorer, progresser. Mon but est vraiment d’encadrer les jeunes. Tout va passer par le succès d’équipe. Si l’équipe réussit, j’aurai également du succès. C’est ce sur quoi je me concentre.»

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des