Le Cégep recevra la visite de la Commission d’évaluation

Le Cégep recevra la visite de la Commission d’évaluation
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le Cégep de Victoriaville accueillera, en ses murs, durant trois jours, la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial du 22 au 24 octobre.

Organisme d’évaluation externe, public et indépendant, cette commission a pour mission de contribuer à l’amélioration continue de la qualité de l’enseignement collégial et à en témoigne. Son approche, précise-t-on, se base sur l’impartialité, la rigueur, le respect et la collaboration.

La visite  de la Commission d’évaluation de l’enseignement collégial survient après le dépôt, en juin, d’un rapport déposé par la direction du Cégep. «L’organisme vient chercher des informations complémentaires, des choses sur lesquelles il a des questions et pour lesquelles il souhaite obtenir des précisions», a indiqué, lundi soir, le directeur général du Cégep, Denis Deschamps, aux membres du conseil d’administration.

Denis Deschamps, directeur général du Cégep (Photo www.lanouvelle.net)

Lors de son passage à Victoriaville le mois prochain, a expliqué le DG, le personnel de la Commission rencontrera les artisans de l’établissement, les gens qui voient aux mécanismes d’assurance-qualité comme le plan stratégique, le plan de la réussite et la politique institutionnelle de gestion des programmes d’études.

«Dans les gens que les membres de la Commission souhaitent rencontrer, il y a les instances de gouvernance, la Commission des études et les membres du conseil d’administration», a précisé M. Deschamps, invitant les membres de CA à ne pas trop se stresser avec cette visite. «Ça se déroule bien, a rassuré le DG. Ils vont vous mettre à l’aise. Et l’idée est de nous présenter comme on est.»

Par ailleurs, comme l’a relevé le directeur des études, Christian Héon, le Cégep n’attend pas la visite de la Commission pour se mettre en action. «On a déjà commencé à améliorer des éléments notamment en terme de planification du suivi du plan stratégique. Quand ils arriveront, a-t-il souligné, presque tout aura été entamé.»

«Si la Commission a des idées, des suggestions à nous faire, a renchéri Denis Deschamps, cela ne fera qu’améliorer ce que nous avons déjà mis en place et que nous sommes en train de travailler.»

Le directeur général affiche une très grande confiance en vue de cette visite. «Tout va dans le sens de ce qu’on a commencé. On n’a pas à être gêné. On est déjà en action. On travaille rigoureusement. Ce dont on s’est doté répond à de hauts standards de qualité en reddition de compte. J’ai hâte à cette rencontre. Ça ne me fait pas peur», a conclu M. Deschamps.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des