Une saison prometteuse et une panoplie de vétérans de retour

Par Matthew Vachon
Une saison prometteuse et une panoplie de vétérans de retour
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Après avoir connu une saison prometteuse avec un très jeune groupe de joueurs, le V. Boutin de Plessisville amorcera la prochaine campagne avec l’espoir de faire encore mieux.

Cette année, il y avait 38 joueurs présents, dont 22 vétérans, pour le début du camp d’entraînement de l’équipe, ce qui a donné droit à un début de camp très relevé. Les Plessisvillois ont également eu la chance de disputer deux de leurs six rencontres préparatoires jusqu’ici, ce qui a laissé entrevoir de belles choses jusqu’à présent. «Je ne cacherai pas que j’ai vu de belles choses. Nous avons eu deux victoires, mais ce n’est pas nécessairement ce que nous voulons voir à ce moment. Ce qu’on veut, c’est l’éthique de travail et ce que les joueurs donnent sur la patinoire. Nous avons donné un bon rendement. L’éthique de travail était au rendez-vous. L’énergie était présente. C’est certain qu’à un camp, tout est beau, car les gars donnent leur 110% tout le temps. De grosses décisions sont à venir, mais pour le bien de l’équipe, ça s’annonce bien.»

Évidemment, si le V. Boutin veut ajouter un peu de sang neuf, il va devoir y avoir des choix déchirants parmi les vétérans qui sont de retour. «Il y en a déjà certains qui ont été retranchés. Et il y en a d’autres qui risquent de passer par là, car nous ne pouvons pas reprendre tout le monde. Nous ne voulons pas reprendre 23 joueurs comme l’an dernier non plus. Nous visons probablement un total de 20 patineurs.»

Une équipe à prendre au sérieux

Après avoir pris le 3e rang du classement général du circuit junior AA de Chaudière-Appalaches en vertu d’une fiche de 19 victoires, six défaites et deux revers en prolongation, le V. Boutin espère maintenant poursuivre sa progression vers le haut du classement. «Nous attendons de voir notre équipe finale, mais c’est certain que nos attentes seront plus élevées que l’année dernière. Si je remonte à l’an dernier, nous avons amorcé la saison avec 13 recrues. Les attentes n’étaient pas trop élevées, mais nous avons su surprendre. Nous ne voulons pas mettre trop de pression sur les jeunes cependant. Nous voulons continuer d’avoir du plaisir, mais les attentes seront quand même élevées.»

Parmi les forces de la formation de L’Érable, Habel mentionne notamment la situation devant le filet. «Nous avons trois gardiens en ce moment, dont un de 20 ans qui fait le travail et deux jeunes de 17 ans qui sont allés à des camps dans le junior AAA. J’en ai même un qui a fait deux jours au camp des Tigres. Nous serons solides. En défensive, notre top 4 est déjà confirmé, ce qui sera l’un des meilleurs que l’on aura eu. À l’attaque, nous miserons sur trois bons trios équilibrés. Il faudra trouver le fond du filet et les bonnes combinaisons chaque fois, mais je pense que le talent sera au rendez-vous.»

Habel sent néanmoins qu’il devra travailler sur certains points en cours de route, dont les unités spéciales. «L’an passé, nous avons eu de la difficulté en avantage numérique et parfois en désavantage numérique. Nous avons ciblé ça, tout comme notre jeu de transition. Nous voulons être l’équipe la plus rapide. Si nous faisons ça, ce sera difficile de jouer contre nous.»

Le V. Boutin disputera quatre autres parties préparatoires au cours des deux prochaines fins de semaine. Son calendrier régulier se mettra en branle avec une sortie en territoire ennemi, le vendredi 27 septembre, contre le Honda de Lévis.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des