L’attaque des Tigres plutôt silencieuse durant la fin de semaine

Par Matthew Vachon
L’attaque des Tigres plutôt silencieuse durant la fin de semaine
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville ont poursuivi leur interminable camp d’entraînement lors de la plus récente fin de semaine en disputant deux rencontres. Face au Phoenix de Sherbrooke et aux Cataractes de Shawinigan, les Félins ont essuyé des revers de 4 à 2 et de 3 à 0 respectivement.

Lors de la première rencontre de la fin de semaine, l’entraîneur-chef Louis Robitaille s’était montré déçu du début de match de ses protégés. Ils ont toutefois compris le message de leur entraîneur en marge du second affrontement, bien qu’ils n’aient pas trouvé le fond du filet. «Nous avons connu une bonne première période (contre Shawinigan), mais c’est un revirement qui nous a malheureusement coûté le premier but. Nous avons bien bataillé en deuxième. Ça a été bon de ce côté, mais offensivement, il y a certains joueurs qui se cherchent. Ils veulent bâtir leur confiance et marquer des buts. Je sentais un peu de nervosité et des bâtons tenus plus serrés.»

Lors de ces deux duels, les Tigres devaient se débrouiller sans Mikhail Abramov, Egor Serdyuk, Sean Larochelle et Vincent Sévigny, eux qui étaient tous à leur camp professionnel respectif. Cela a donc permis à Robitaille de faire quelques expériences avec les joueurs qu’il avait sous la main. Certains en ont profité pour connaître de bonnes performances. «Anthony Poulin a joué avec énergie et combativité. Il a été très solide sur les mises en jeu et il a été notre joueur le plus dangereux. J’aime la façon dont il se comporte. Peresunko a eu des chances de marquer tous les soirs. Il joue à haute vitesse. Maxime Pellerin a pris son envol en deuxième période contre Sherbrooke. Il a eu trois lancers dangereux contre Shawinigan. Nous le sentons de plus en plus en confiance.»

Des gardiens qui seront importants

Au cours de la fin de semaine, Tristan Côté-Cazenave et Fabio Iacobo ont chacun obtenu leur départ. Contre Sherbrooke, Côté-Cazenave a réalisé 38 arrêts sur 41 tirs tandis que son coéquipier Iacobo a repoussé 33 des 36 rondelles dirigées vers lui. «C’est un beau luxe d’avoir un tel duo de gardiens. Dans le monde du hockey, le gardien est le joueur le plus important. C’est le joueur qui peut sauver la mise et qui répare les erreurs de ses coéquipiers. D’avoir la chance de compter sur deux excellents gardiens, c’est très positif. Quand nous regardons notre brigade défensive, nous voyons qu’elle est jeune. Côté-Cazenave et Iacobo vont pouvoir les calmer quand il y aura des moments où ça va tourner plus dans notre zone», a souligné Robitaille.

Les Victoriavillois disputeront enfin leur dernier match du calendrier préparatoire le vendredi 13 septembre. La rencontre sera présentée au Colisée Desjardins à compter de 19 h. C’est le Phoenix de Sherbrooke qui sera le visiteur.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des