Le Titan armé pour défendre son titre

Par Matthew Vachon
Le Titan armé pour défendre son titre
Guillaume St-Denis entame sa 6e saison comme entraîneur-chef du Titan de Princeville. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Champion de la coupe Napa le printemps dernier, le Titan de Princeville amorce la défense de son titre au sein de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) avec le désir de conserver sa couronne. 

«Au début de l’an passé, nous savions que nous allions connaître une bonne saison et que l’année que nous allions viser la coupe serait peut-être plus celle-ci. En fin de compte, les pièces du casse-tête sont tombées en place l’an dernier quand Alex Plamondon est descendu du junior majeur et que nous avons ajouté cinq joueurs de premier plan lors de la période des Fêtes. Donc, l’objectif dès le premier jour est de viser la coupe Napa encore une fois cette année», a souligné l’entraîneur-chef de la formation princevilloise Guillaume St-Denis.

Ayant marqué une quantité effarante de buts l’an dernier grâce à son attaque dévastatrice, le Titan verra la plupart de ses gros canons offensifs être de retour. Alex Plamondon (73 points en 43 parties), Matthew Newbury (102 points), William Bergeron (83 points) ou encore Jérémy Côté (25 points en 14 rencontres) devraient notamment générer une production appréciable. Le Titan comptera sur une douzaine de vétérans de l’an dernier dans la défense de son titre. «L’attaque sera encore le pain et le beurre de cette équipe. Nous allons miser une fois de plus sur trois trios qui peuvent marquer à cinq contre cinq. L’an dernier, nous avons implanté ça au début de la saison. Nous aurons aussi une quatrième ligne d’énergie qui est capable d’obtenir des buts.»

Il y a cependant des départs importants, dont celui du capitaine Marc-Éric Bourque, du gardien vedette Mathieu Bellemare, du vétéran Marc-Olivier Lantin ainsi que des joueurs de 20 ans Dominic Cormier et Raphaël Champoux.

Raphaël Gagnon succède à Marc-Éric Bourque comme capitaine. Il sera secondé par Matthew Newbury, Ismaël Landry et William Bergeron. «Raphaël est un gars de la place qui s’implique dans les activités extérieures de l’équipe. C’est un gars qui se présente tous les soirs. Au-delà des lettres sur le chandail, il y a une grande qualité de meneurs au sein de ce vestiaire.»

Une défensive intéressante

Bien que le quart-arrière Marc-Éric Bourque Bourque ne soit plus là, la défensive princevilloise sera plutôt intéressante avec la présence, entre autres, de Raphaël Gagnon, Jérémy Michaud, Antoine Desrochers, Adam Gaudreault et Ismaël Landry.

«En arrière, notre défensive est meilleure qu’à pareille date l’an dernier. Desrochers, à 17 ans, mise sur d’excellents pieds. Je pensais même qu’il allait percer l’alignement des Tigres. Oui, ce sera une recrue, mais défensivement, il sera excellent. J’ai sept bons défenseurs et je pourrais dire que j’en ai huit, car nous allons utiliser Joakim Paradis à l’attaque pour commencer. Sur les unités spéciales, nous allons l’utiliser à la défense. Pour Adam, il va commencer à l’arrière. Il va amener une constance dans le jeu des plus jeunes.»

Un ménage à trois devant le filet

Second violon derrière Mathieu Bellemare l’an dernier, le cerbère Philippe Gaudreault tentera maintenant de livrer la marchandise comme numéro un. Il y aura cependant de la compétition avec l’arrivée du gardien de 17 ans Nikolas Hurtubise, lui qui a été retranché par les Tigres de Victoriaville. «Nous sommes allés chercher Nikolas Hurtubise sur le marché des transactions. Il va commencer l’année avec nous et y demeurer jusqu’aux Fêtes, au moins. C’était un gardien que nous n’attentions pas. Quand les Cobras de Terrebonne l’ont offert, c’était quasiment un cadeau. Il va aider Philippe Gaudreault à faire le travail. Étant donné que Nikolas peut partir remplacer chez les Tigres une fois de temps en temps, nous avons décidé de garder Philippe Larue avec nous. Il y aura donc trois gardiens dans l’entourage du club cette année», a fait valoir St-Denis.

Le Titan amorce sa saison le vendredi 6 septembre à Princeville contre l’Everest de la Côte-du-Sud. L’équipe procédera à la levée de sa bannière de champion pour l’occasion. La rencontre s’amorcera à compter de 20 h. Deux jours plus tard, le dimanche 8 septembre, les représentants de L’Érable disputeront la victoire aux Flames, à Gatineau.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des