Le marché de St-Ferdinand sondera ses visiteurs et exposants

Par Caroline Lepage
Le marché de St-Ferdinand sondera ses visiteurs et exposants
Luc Baillargeon, agent de développement en loisir, culture et tourisme à la municipalité, cherchera des moyens pour dynamiser davantage le Marché de St-Ferdinand. (Photo : www.lanouvelle.net )

La saison du marché de St-Ferdinand s’est terminée samedi matin sous le belvédère de la marina, avec sa douzaine d’artisans et producteurs locaux. Ce rendez-vous reviendra l’an prochain dans une formule renouvelée.

Environ 400 personnes viennent faire leur tour au marché de Saint-Ferdinand, chaque samedi de 10 h à 12 h, durant l’été. Qu’ils soient touristes ou citoyens de la municipalité, ils viennent faire leurs achats et provisions, en encourageant les artisans et producteurs de la région, comme la fromagerie La bourgade, l’herboristerie Le croque-herbe, Jardinerie Fortier, Les ruches de Maya l’abeille, La Pintarade, Les produits Doterra, etc.

«On a eu une très très bonne année», estime Luc Baillargeon, agent de développement en loisir, culture et tourisme à la municipalité.

Si la saison 2019 s’est inscrite dans la continuité, des changements pourraient survenir d’ici l’an prochain, à la lumière des résultats d’un sondage qui sera réalisé prochainement auprès des exposants pour évaluer leur degré de satisfaction. Les visiteurs seront également invités à répondre à des questions via Facebook.

Plus dynamique

M. Baillargeon ne veut pas que le marché de Saint-Ferdinand ressemble à celui de «Jean Talon», mais il cherche des moyens pour le dynamiser davantage.

«On veut demander aux gens quels sont les points forts et les points à améliorer pour faire les réajustements nécessaires, au besoin. Le marché est mature. On aimerait lui donner une nouvelle impulsion», expose-t-il.

Les responsables se soucient d’attirer des artisans et des producteurs qui oeuvrent dans des secteurs diversifiés. Par exemple, M. Baillargeon laisse entendre qu’il y aurait de l’intérêt à inclure un producteur de légumes biologiques, qui n’entrerait pas en compétition avec la Jardinerie Fortier.

«Il y a une demande pour ça», signifie l’agent de développement.

Toutefois, M. Baillargeon ne croit pas que la durée du marché, qui se déroule les samedis de 10 h à 12 h, soit changée.

«On a fait des tests cet été durant la Fête du lac, alors que le marché a été ouvert de 10 h à 15 h. Le changement des heures d’ouverture n’a pas été concluant, autant au niveau des exposants que des visiteurs», précise-t-il.

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
DouvilleSandra Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Sandra
Invité
Sandra

Oui des légumes biologiques serais très apprécié!

Douville
Invité
Douville

Pour avoir été un membre actif de la création du Marché ,j’ en ai vu passer des gens et, des variables qui ont colorées l’ essence du Marché… Des samedis , il y a eu des musiciens, des personnes qui offrait leurs boulangeries maison, des petits plats préparés et, même dans des contenants recyclés, visionnaires pour l’ époque., et très tendance actuellement sur la planète, Des producteurs de fruits et de plants fruitiers adaptés à la région avec plein de bon conseils. Les règlements étant plus strictes en lien avec les lois ont eu une incidence sur la spontanéité de… Read more »