Près de trois millions $ pour le Cégep de Victo

Communiqué
Près de trois millions $ pour le Cégep de Victo
(Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

À la suite de la révision du  modèle d’allocation des ressources, le Cégep de Victoriaville reçoit un montant additionnel de 2,8 millions de dollars, tandis que celui de Drummondville a droit à 2,9 millions.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, André Lamontagne, se réjouit de l’annonce du financement supplémentaire dont bénéficieront les cégeps du Québec, en particulier ceux de la région du Centre-du-Québec, qui recevront près de 6 millions de dollars.

Le directeur général du Cégep de Victoriaville, Denis Deschamps, et le député d’Arthabaska, Éric Lefebvre

Rappelons que le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, a annoncé que les établissements collégiaux du Québec pourront profiter, dès la rentrée automnale, d’un budget additionnel de 68 millions de dollars à la suite de la révision du modèle d’allocation des ressources. Si l’on prend en considération les sommes visant à financer les coûts de système et les améliorations apportées à la rémunération des enseignants, il s’agit d’un investissement d’envergure de 150 millions de dollars pour l’année scolaire 2019-2020 dans les cégeps.

«Après plusieurs années à composer avec une situation financière fragile, les cégeps auront dorénavant les coudées franches pour mettre en place les mesures qu’ils jugeront nécessaires et ainsi permettre aux étudiants de réussir, selon leurs priorités et leurs besoins, a fait savoir le ministre de l’Éducation. Les directions des cégeps ont toute ma confiance pour donner un nouveau souffle au réseau collégial. Finalement, ce sont les étudiants et la société québécoise qui en seront les grands gagnants! »

«Quelle belle nouvelle pour les cégeps de la région du Centre-du-Québec. Je remercie mon collègue Jean-François Roberge pour cette révision du modèle d’allocation des ressources qui permettra à nos établissements collégiaux de profiter d’une souplesse plus que bienvenue dans la gestion de leur budget, a indiqué le ministre Lamontagne. Cette somme supplémentaire leur permettra assurément de poursuivre leur mission éducative et leur développement auprès d’une vaste clientèle, variée, dynamique et riche en talents de toutes sortes. »

Le député d’Arthabaska se réjouit aussi de cette bonne nouvelle. «Très heureux de cette nouvelle pour le Cégep de Victoriaville. Il est évident que cette réforme sera plus que bienvenue dans le réseau, a-t-il souligné.Je suis fier de faire partie d’un gouvernement qui fait de l’éducation sa priorité. Il n’y a pas de meilleure place pour investir que dans l’éducation de nos jeunes, et cette annonce représente un autre geste concret en ce sens.»

Pour les cégeps, ces investissements permettront :

-d’améliorer leur situation financière, notamment dans le cas des plus petits établissements, souvent situés en région, et d’assurer la pérennité du modèle d’allocation pour plusieurs années;

-une plus grande responsabilisation ainsi que plus de souplesse et d’autonomie dans le choix des moyens à privilégier pour organiser le déploiement régional de leurs activités scolaires et ainsi mieux répondre aux besoins des étudiants;

-une reconnaissance et un renforcement de l’importance des activités de recherche et des responsabilités des cégeps dans leurs collectivités;

-un financement plus simple et plus prévisible pour mieux répondre au contexte actuel;

-un meilleur financement du fonctionnement des bâtiments, permettant d’offrir un milieu plus accueillant et plus sécuritaire.

Pour les étudiants, ces investissements permettront d’améliorer l’accès aux études collégiales dans toutes les régions du Québec, d’améliorer la qualité des formations et des services qui leur sont offerts pour mieux les soutenir et favoriser leur réussite.

 

 

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des