Mobilité durable : un million $ pour développer une application

Mobilité durable : un million $ pour développer une application
Dans l'ordre, le ministre Benoît Charette, le maire André Bellavance et le député Eric Lefebvre (Photo : www.lanouvelle.net)

Victoriaville obtient de Québec une aide de près d’un million de dollars (996 750 $) du Fonds vert pour développer «Arrive en ville.ca», un système intégré de transport intelligent visant à favoriser les déplacements en transport collectif et actif sur son territoire.

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charrette, en a lui-même fait l’annonce, mardi après-midi, à la Place Sainte-Victoire aux côtés du maire André Bellavance et du député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, Eric Lefebvre.

Alors que les transports représentent au Québec quelque 40% des émissions de gaz à effet de serre (GES), Victoriaville, de l’avis du ministre Charrette, accouche d’un projet pertinent. «Avec un projet comme celui présenté par Victoriaville qui mise essentiellement sur les transports en multipliant les sources et les options possibles, et connaissant les appuis qu’il a générés, c’est avec confiance qu’on a décidé de l’appuyer, a indiqué le ministre. Et compte tenu de la pertinence du projet, la Ville vient chercher une part importante de l’enveloppe de 40 millions $ destinée à l’ensemble des municipalités.»

Consciente des enjeux des transports et de l’environnement, Victoriaville souhaitait, avec son projet, proposer des solutions concrètes. «Il faut se diversifier en matière de mobilité durable, a exposé le maire André Bellavance. Avec l’application, on veut que ce soit accessible et facile pour la population.»

Avec son nouvel outil qu’on verra apparaître d’ici 2022, la Ville vise trois principaux objectifs : optimiser l’offre actuelle (Taxibus), fournir de nouvelles solutions et réduire l’émission des GES.

L’application proposera diverses alternatives : taxibus, autopartage, vélopartage, covoiturage, taxi, transport adapté, transport régional et incitatifs au transport actif. «L’utilisateur, avec l’outil, pourra réserver, payer, connaître les ressources, leur disponibilité, et même savoir où elles sont (en temps réel). Nous mettrons cela en place pour faciliter la tâche aux citoyens et réduire l’auto solo. En multipliant ainsi l’offre, a fait valoir le maire Bellavance, on n’a pas l’excuse de dire qu’on n’a pas le choix de se trouver fin seul à bord de notre véhicule. Il y aura des possibilités d’agir autrement. Elles existent, mais il faut faire en sorte que les gens puissent avoir une offre diversifiée.»

Les statistiques révèlent, a rappelé le maire, qu’avec la croissance de la Ville, en 2031, 6000 véhicules de plus pourraient circuler sur le territoire. «L’auto solo amène de nombreux défis en matière de développement urbain, d’émission de GES, de fluidité de la circulation, de sécurité et de gestion de stationnement», a fait valoir André Bellavance.

Ce dernier a aussi confié que les efforts se poursuivraient pour que continue le grand succès de Taxibus qui, en 2018, a enregistré un nombre record de 232 334 déplacements, en hausse de 11% comparativement à 2017.

L’annnonce, mardi après-midi, à la Place Sainte-Victoire de Victoriaville (Photo www.lanouvelle.net)

Le maire de Victo croit que le soutien gouvernemental à des initiatives du genre contribuera notamment à une réduction de la dépendance à l’auto solo et à une diminution des GES.

Pour le député Eric Lefebvre, Victoriaville innove, une fois de plus, avec «un projet qui rendra plus attrayants, plus faciles et plus efficaces, les déplacements en transport collectif et actif sur son territoire». «J’espère que ce projet inspirera d’autres communautés et municipalités du Québec», a-t-il lancé, tout en facilitant les collaborateurs au projet, notamment la MRC d’Arthabaska et la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR).

Le projet de Victoriaville mènera à la création d’une société de gestion sans but lucratif chargée de l’exploitation de la plateforme.

En temps opportun, on ira de l’avant avec une campagne de communication pour favoriser l’adhésion de la population.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Joel Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Joel
Invité
Joel

1 000 000$ de nos taxes pour remplacer uber…lyft…et j’en passe….BRAVO!