Un début de camp relevé chez les Félins

Un début de camp relevé chez les Félins
(Photo : Denis Morin)

Le camp des Tigres de Victoriaville bat son plein depuis maintenant un peu moins d’une semaine et jusqu’à maintenant, ce qui saute aux yeux de l’entraîneur-chef Louis Robitaille, c’est l’intensité qui y règne.

Dimanche soir, alors qu’ils étaient en retard par deux buts face aux Cataractes de Shawinigan, les Félins sont parvenus à remonter la pente pour créer l’égalité. Ils ont dû s’incliner en prolongation, au compte de 5 à 4 mais l’intensité déployée par ses troupiers avait fait effet. « C’est mon 4e camp à Victoriaville et c’est le plus exigeant physiquement. Nous avons mis nos joueurs à l’épreuve. De la façon dont ils ont joué dimanche soir, malgré le fait qu’ils venaient de vivre quatre jours très éprouvants, a démontré que ce n’était qu’une question de vouloir. J’ai été très satisfait de tout le monde à la suite de ce match», a estimé le pilote victoriavillois.

Robitaille a également noté que la présence des vétérans était un élément qui apportait une dimension intéressante à ce camp. «La manière dont nos vétérans se comportent, que ce soit sur la patinoire ou à l’extérieure de celle-ci, pave la voie à nos jeunes. Ces derniers ont embarqué à 100%. Je sens que les joueurs ont compris que nous pouvions avoir du plaisir tout en travaillant. L’atmosphère n’est pas lourde. C’est de bon augure pour la suite.»

Alexander Peresunko attire déjà l’attention.

Arrivé directement d’Ukraine au cours de la dernière semaine, Alexander Peresunko n’a pas eu de longs moments pour s’acclimater à son nouvel environnement. Pour son premier match officiel sous les couleurs victoriavilloises, Peresunko a obtenu un but et il a dirigé 12 lancers sur le filet adverse. «J’ai adoré son match. Nous avons vu un joueur très intelligent offensivement. Ce que j’ai aimé, c’est qu’il a su couper des jeux en repli défensif. Nous voyons qu’il a une bonne tête de hockey. Il est venu ici pour apprendre. Il est très plaisant à côtoyer. Quand on parle d’entrée en matière réussie, c’est mission accomplie pour lui.»

Les Tigres ont profité d’une journée complète de repos lundi. Ils sauteront à nouveau sur la patinoire mardi afin de se préparer en vue de leur second match préparatoire. Il sera disputé à compter de 19 h mardi soir face aux Cataractes de Shawinigan. La rencontre se tiendra du côté du Complexe Sani Marc. Les prochaines coupures surviendront à la suite de cette rencontre. Il reste présentement 39 joueurs camp des Tigres, soit 23 attaquants, 12 défenseurs et quatre gardiens.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des