Princeville débute les démarches pour un nouveau développement résidentiel

communiqué
Princeville débute les démarches pour un nouveau développement résidentiel
Le conseil municipal entreprend des démarches pour la réalisation d'un nouveau développement résidentiel. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Afin de poursuivre sa croissance sur le plan résidentiel, la Ville de Princeville souhaite acquérir un terrain de 133 024,9 mètres carrés situé à l’arrière du Magasin Coop IGA.

Les membres du conseil municipal ont profité de la séance ordinaire du 12 août 2019 pour amorcer les démarches qui permettront la concrétisation du projet.

À cet effet, les élus ont mandaté le cabinet Dufresne Hébert Comeau, avocats, pour représenter la Ville. Le cabinet amorcera les discussions avec le propriétaire et, à défaut d’entente, des procédures d’expropriation seront entreprises, et ce, conformément à la Loi sur l’expropriation. Toujours pour ce dossier, Daniel Bouchard, évaluateur agréé, a été mandaté pour agir à titre d’évaluateur-expert.

Expansion du parc industriel Jacques-Baril

Concernant le projet d’acquérir par voie d’expropriation une partie d’un lot appartenant à Sintra, et ce, afin de poursuivre le développement du parc industriel Jacques-Baril, la Ville fait marche arrière. Cette décision s’explique par le fait que la totalité du lot a été vendue à l’entreprise C.B.R. Laser inc., en juillet dernier.

Par voie de résolution, la Ville a mandaté le cabinet Dufresne Hébert Comeau, avocats, afin d’entamer les démarches visant à demander l’autorisation du Tribunal administratif du Québec, section des affaires immobilières, de se désister totalement des procédures d’expropriation.

Autres dossiers traités lors de la séance

Considérant l’âge de plusieurs postes informatiques, les élus ont donné le feu vert à l’achat de 11 postes de travail fixes et deux ordinateurs portables, plus les licences des logiciels et l’installation. Le contrat d’une valeur de 19 710,35 $, taxes en sus, a été accordé à Vertisoft inc.

La Ville a mandaté Services Exp inc. pour la mesure du voile de boue, le plan, devis et surveillance de la vidange des étangs aérés de l’usine d’épuration des eaux usées. Le coût du contrat octroyé est approximativement de 13 500 $, taxes en sus. Cette dépense sera financée à même la réserve de vidange de boues.

Suite à un avis de motion, le Règlement modifiant le règlement no 2011-190 sur les permis et certificats a été déposé et présenté. La nouvelle réglementation sera adoptée dans une séance ultérieure et un avis public suivra pour annoncer la date exacte de son entrée en vigueur. Cette modification consiste en l’abolition du coût d’un permis d’abattage d’arbre.

Deux membres du conseil représenteront la Ville au déjeuner théâtre de la Table de concertation des personnes aînées de L’Érable qui aura lieu le 11 octobre 2019. En plus de l’achat des deux billets, au coût de 12 $ chacun, la Ville fera un don de 50 $ à l’organisme.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des