La Ville de Plessisville souhaite optimiser son territoire

La Ville de Plessisville souhaite optimiser son territoire
Le conseil municipal prévoit initier des démarches visant l'acquisition de terrains reliant les Galeries de l'Érable et le centre-ville. (Photo : www.lanouvelle.net)

La Ville de Plessisville a entériné une résolution afin d’initier des démarches visant l’acquisition de terrains reliant les Galeries de l’Érable et le centre-ville.

Les terrains visés par la Ville par ce projet de requalification de terrains à vocation industrielle sont notamment bordés par les rues Saint-Luc, Dionne, Dupont et Lafond. Certains sont également situés sur une portion résidentielle sur l’avenue Saint-Édouard entre la rue Saint-Calixte et la route 116.

La Ville entend éventuellement se porter acquéreur de ces terrains (elle en possède déjà certains) dans le but d’optimiser l’utilisation de son territoire afin d’accueillir de nouveaux ménages et répondre à l’évolution des besoins en logement de la population.

Le conseil en a également profité pour adopter une seconde résolution pour mettre en œuvre une démarche de planification participative visant à impliquer la population dans le but d’assurer l’acceptabilité sociale de cette transformation urbaine.

Une première consultation publique sur ce dossier aura lieu en octobre.

Autres dossiers

La Ville s’est engagée à signer les contrats de transport des neiges usées pour la saison 2019-2020 avec Ciments Taschereau inc., Stéphane Provencher, Transport Gilles Mailhot inc., A. Grégoire & fils ltée, Transport Martin Faucher inc. et Dominic Fortier au tarif de 0,89 $ la verge cube.

Le conseil a retenu la soumission de Nordmerc construction inc. pour le remplacement du dégrilleur à la station d’épuration pour un montant de 301 738 $, excluant les taxes. Cinq entreprises avaient fait une offre. Une partie du projet sera financée par la subvention à recevoir dans le cadre du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec 2019-2023 (TECQ).

La Ville va en appel d’offres pour l’achat d’une surfaceuse électrique afin de procéder au remplacement de la surfaceuse au propane de l’amphithéâtre Léo-Paul-Boutin. Aussi, elle procédera à la vente de cette dernière au plus offrant.

C’est la soumission de Brisson Paysagiste inc. qui a été retenue pour les travaux de stabilisation et de restauration des berges de la rivière Bourbon (plantation rive droite) pour une somme de 28 428 $, excluant les taxes.

La Ville a consenti une aide financière de 500 $ (programme d’Intervention sur les propriétés résidentielles et commerciales dans le centre-ville) pour un projet de 1135 $ et une aide de 359.50 $ (second programme de Revitalisation à l’égard du secteur pôle de la route 116 et de l’avenue Saint-Louis) pour un projet de 719 $ pour des travaux liés à l’installation d’enseignes.

Un montant de 9328.79 $ a aussi été versé dans le cadre du programme de subventions Plessisville Habitation durable plus, Édition 2019 qui s’adresse aux citoyens et qui vise à rendre plus accessible le choix d’une construction ou d’une rénovation durable.

Le conseil versera une subvention de 3000 $ au Club de soccer de Plessisville pour l’entretien des terrains et l’organisation d’activités lors de la saison 2019.

Le conseil a finalement adopté quelques règlements, dont celui permettant d’instaurer un nouvel arrêt sur l’avenue des Épinettes à l’intersection de l’avenue des Roses et d’instaurer deux nouvelles zones de débarcadères sur les avenues du Collège et Saint-Nazaire, et, celui, relatif à l’achat d’un camion incendie de type pompe-échelle qui prévoit un emprunt de 1 034 100 $.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des