Une Fête des récoltes, toujours conviviale, et encore plus festive

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Une Fête des récoltes, toujours conviviale, et encore plus festive
Le président de la Fondation du Cégep de Victoriaville, Bertrand Dumont, et la directrice générale Joann Hamel (Photo : www.lanouvelle.net)

Le succès de la première édition a convaincu les administrateurs de la Fondation du Cégep de Victoriaville. Ainsi, la Fondation organise, le 17 octobre dès 17 h 30, une deuxième Fête des récoltes, une expérience gastronomique bio, à l’Institut national d’agriculture biologique (INAB).

L’an dernier, l’événement a regroupé 140 convives, permettant à la Fondation d’amasser 35 750 $, du jamais vu pour une activité de l’organisme.

«Nous avons été impressionnés par le succès financier, mais surtout par les commentaires élogieux des participants. Les membres du conseil d’administration de la Fondation ont donc décidé de répéter cet événement unique», explique Joann Hamel, directrice générale de la Fondation.

Et pas question de tenir l’activité ailleurs dans un plus grand espace. «On tient à rester ici avec l’essence, le caractère, l’atmosphère de cet atrium (de l’INAB)», a-t-elle souligné.

Les membres du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Victoriaville invitent à participer à la deuxième Fête des récoltes, le 17 octobre, à l’INAB. (Photo www.lanouvelle.net)

Si la première édition, l’an dernier, se voulait plus protocolaire en raison de l’inauguration officielle des lieux et de l’hommage rendu à la famille Bourgeois, l’édition 2019 demeurera toujours conviviale, comme la précédente. «Mais l’aspect festif sera beaucoup plus présent», a assuré Joann Hamel, notant, entre autres, que la musique traditionnelle égaiera le souper.

Les organisateurs maintiennent à 17 le nombre de tables pour 136 places à 200 $ le billet.

Dès 17 h 30, on accueillera les participants par un cocktail servi dans les serres. «Elles offrent un décor époustouflant qui en a ébahi plusieurs l’an dernier», a rappelé la directrice générale de la Fondation.

L’INAB étant en développement continuel, les invités pourront visiter les lieux et découvrir de nouvelles choses, dont le nouveau bâtiment pour la production animale si les travaux de construction sont terminés.

Des étudiants et étudiantes, des membres de la direction et du personnel assureront ces visites guidées.

Élyse Marquis à l’animation

L’animatrice de l’émission culinaire Les Chefs, Élyse Marquis, prend la relève de Christian Bégin à l’animation de ce souper cinq services concocté, encore cette année, par Matthieu Des Rochers et Jean-Philippe Brodeur de Chefs sans frontière. «Nous avons choisi Élyse Marquis pour ses préoccupations liées à l’éducation et à l’alimentation biologique, mais surtout pour ses talents d’animatrice. L’animation de la soirée se veut à l’image d’une véritable fête de l’abondance. Ce sera une animation décontractée, humoristique et interactive avec les deux chefs», a fait valoir Joann Hamel.

Dans une vidéo présentée en conférence de presse, Élyse Marquis lance l’invitation à participer à «cet événement gastronomique bio faisant appel à des produits de la région, dont certains cultivés et récoltés avec amour par les étudiants et étudiantes». «Comme animatrice de l’émission Les Chefs, l’agriculture biologique est très importante pour moi, et aussitôt qu’il est question de faire la fête, il est certain que je suis présente, a-t-elle confié. Je vous invite à venir partager ce beau moment avec nous.»

Les chefs cuisineront donc les mets avec des produits locaux, incluant des fromages. «Surtout avec des produits bio cultivés par les élèves, a précisé Joann Hamel. Et cette année, on observera une diversité encore plus grande que l’an dernier. On servira aussi des vins bio et nature en accord avec les mets.»

Les billets pour prendre part à cette deuxième Fête des récoltes sont disponibles à la Fondation. On peut contacter Joann Hamel au 819 758-6401, poste 2402 ou par courriel à fondation@cegepvicto.ca.

La Fondation du Cégep de Victoriaville

Pour mener à bien sa mission, la Fondation du Cégep de Victoriaville doit organiser des activités de financement, comme cette Fête des récoltes.

«La Fondation a pour mission de recueillir des fonds pour encourager des projets novateurs, comme des services aux élèves, des équipements, des installations et des bourses d’études. Cette année, plus de 60 000 $ ont été remis à la communauté collégiale», a souligné le président du conseil d’administration, Bertrand Dumont, tout en rappelant la contribution de 250 000 $ de la Fondation pour l’INAB.

Depuis sa mise en place en 1998, la Fondation a versé plus d’un million de dollars en soutien à diverses initiatives.

«Il est important, pour la région des Bois-Francs, que le Cégep soit reconnu comme un leader en ce qui a trait à la formation dans tous les secteurs, tant social, communautaire, économique, industriel, agricole et technique», a-t-il exprimé.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des