Dépanneur M. Cadilo : Warwick désire que le site demeure commercial

Photo de Andrée-Anne Fréchette
Par Andrée-Anne Fréchette
Dépanneur M. Cadilo : Warwick désire que le site demeure commercial
(Photo : Archives)

La Ville de Warwick s’assure qu’un commerce s’installera à l’intersection des rues Saint-Louis, Saint-Joseph et de l’Hôtel-de-Ville en modifiant le règlement de zonage pour préserver cette vocation, du moins pour le rez-de-chaussée.

La Ville de Warwick a investi 15 000 $ afin de participer à la décontamination du site considéré comme hautement stratégique et qui a longtemps abrité une station-service.

Le propriétaire du 167, rue Saint-Louis, Jacques-Olivier Côté, a profité de la période de questions et de commentaires de la séance ordinaire du conseil d’août pour faire part de son mécontentement aux élus. «Ça fait un an que nous travaillons à ce projet et nous avons des dizaines de milliers de dollars d’investis. On attend nos papiers pour la décontamination. Oui, nous aimerions faire un projet commercial, mais personne n’a manifesté d’intérêt. Tous ceux que nous avons consultés ne sont pas intéressés à s’implanter là», a-t-il commencé. Son nouveau projet consistait donc à la construction d’un immeuble de six logements au coût de 500 000 $. Or, il n’a pas l’intention d’ériger un bâtiment qui restera vide.

Le maire, Diego Scalzo, a précisé que le conseil n’envisage pas la situation du même œil et que des gens souhaitent s’y installer, vu le potentiel des lieux. «J’ai confiance qu’on va faire un beau projet, ensemble. Quand la Ville a décidé de s’engager comme partenaire, c’était pour qu’il y ait un espace commercial à l’intérieur, étant donné qu’il s’agit d’un point névralgique», a-t-il indiqué. M. Scalzo a signifié au citoyen qu’il serait contacté sous peu afin de discuter d’un projet.

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Diane lefort Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Diane lefort
Invité
Diane lefort

Le Centre d entraide a tenté en vain d’ acheter ce terrain, mais n’ a jamais réussi à deposer une offre, toujours baloter entre la ville et le syndic, dommage, car il avait réellement besoin d’espace et il avait aussi l’intention d’ y installer un commerce…faut croire que certains s’ y opposaient …quelle perte de temps !