Il demeure derrière les barreaux

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
Il demeure derrière les barreaux
L'accusé revenait devant la cour, mardi après-midi. Il demeure détenu, au moins jusqu'au 20 août. (Photo : lanouvelle.net - Archives)

 Le Victoriavillois Alex Cassivi, 20 ans, arrêté dans la nuit de samedi à dimanche, demeure derrière les barreaux.

Cassivi, après avoir comparu une première fois, lundi, au palais de justice de Victoriaville, revenait devant la justice cet après-midi (mardi) pour son enquête sur remise en liberté, mais le ministère public s’y est opposé.

L’accusé devrait se présenter, de nouveau, en cour, mardi (20 août). Il fait face à une accusation d’introduction par effraction dans une maison d’habitation dans le but de commettre une infraction criminelle, à savoir des voies de fait. Une accusation de méfaits figure aussi à son dossier.

Cassivi  doit aussi faire face à la justice à Trois-Rivières dans une affaire de voies de fait causant des lésions.

À Victoriaville, le jeune individu a été arrêté vers 3 h, le 11 août, alors que les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC d’Arthabaska intervenaient dans un immeuble de la rue Saint-Jean-Baptiste concernant une introduction par effraction.

«Les policiers avaient été informés que deux individus s’étaient introduits dans un logement inoccupé et qu’ils y avaient commis des méfaits importants.Une personne, alertée par le bruit, s’est rendue sur les lieux. «Une altercation physique est survenue, puis les suspects ont quitté», a relaté la sergente Aurélie Guindon du Service des communications de la SQ.

Alex Cassivi a été localisé par les policiers dans les moments suivants. Au moment de son arrestation, il présentait des signes d’intoxication.

Quant à l’autre suspect, les policiers ont procédé à son arrestation plus tard au cours de la même nuit. Il comparaîtra ultérieurement.

 

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des