À Montréal, des artisans joailliers créent vos bijoux sur mesure !

À Montréal, des artisans joailliers créent vos bijoux sur mesure !

Qui n’a jamais rêvé d’un bijou créé sur mesure, en fonction de ses goûts et de ses préférences ? Si le geste d’offrir de la joaillerie fait partie de notre culture et de nos mœurs depuis des siècles — après tout, lors de fiançailles ou d’un mariage, une des premières choses auxquelles on pense c’est la bague et les alliances —, beaucoup de gens ne savent toujours pas ce qu’est exactement le métier d’artisan joaillier. Regard sur une pratique artistique méconnue au Québec !

Devenir artisan joaillier : un métier d’art

Pour devenir artisan joaillier, il n’y a pas qu’une seule et unique voie. Certes, il existe un parcours académique plus traditionnel au Québec. Celui-ci prend la forme d’un diplôme d’études professionnelles ou d’une technique offerte dans les Écoles de joaillerie (à Montréal et à Québec), en collaboration avec le Cégep du Vieux Montréal et le Cégep Limoilou. Plusieurs artisans auront donc recours à ces programmes pour se spécialiser ou pour apprendre les bases du métier ; mais la joaillerie est d’abord et avant tout un métier d’art, et les parcours sont donc nombreux et variés. Beaucoup de joailliers sont des autodidactes, et certains suivent quelques formations complémentaires seulement.

Il existe deux principales techniques pour la fabrication de bijoux, soit la technique traditionnelle et l’impression 3D. La première consiste à façonner un modèle en cire, qui sera transformé en un moule dans lequel on viendra couler du métal pour façonner les bijoux. Il s’agit d’un travail qui est effectué à la main de A à Z, sans aide de la technologie. À l’inverse, l’impression 3D est créée à partir d’un dessin numérisé et retravaillé à l’ordinateur. Là encore, on imprimera un moule en cire dans lequel on viendra couler le métal. Cette dernière technique est particulièrement utile dans le milieu du sur mesure, puisqu’elle permet au client d’avoir une idée plus précise du résultat final à partir des dessins qui lui sont soumis.

Porter le résultat d’une passion

Il va donc sans dire que joaillerie et bijouterie n’ont pas la même vocation : au Québec, la joaillerie est carrément un atelier de création, où il est possible de donner vie à un nouveau bijou, tandis que la bijouterie constitue généralement un simple magasin où les bijoux sont proposés en vitrine, un peu comme un inventaire, et où il est plus difficile de procéder à des modifications. Un artisan joaillier aura comme souci de proposer un produit unique ; en ce sens, il jouera avec les textures et avec les pierres précieuses, notamment en remettant au goût du jour certaines pierres tombées dans l’oubli, comme l’opale, l’émeraude, le jade ou le rubis. En effet, les diamants ne devraient pas être les seules vedettes de nos bijoux !

Porter de la joaillerie, c’est donc porter une véritable œuvre d’art. Produit de luxe, on l’apprécie pour sa valeur de revente et pour sa valeur sentimentale : il s’agit d’un investissement plus que d’une dépense ! Vous aimeriez recevoir ou acheter un bijou particulier? Contactez les artisans joailliers de Flamme en rose pour en savoir davantage.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des