Coupe Hlinka-Gretzky : Mavrik Bourque a rempli son rôle

Coupe Hlinka-Gretzky : Mavrik Bourque a rempli son rôle
Mavrik Bourque en bataille avec l’attaquant suédois William Halén. (Photo : Karel Švec)

Membre de l’équipe canadienne qui a défendu les couleurs du pays dans le cadre de la Coupe Hlinka-Gretzky, compétition réservée aux joueurs de moins de 18 ans, Mavrik Bourque en est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.

«C’est impressionnant, surtout de faire partie du groupe des 22 meilleurs joueurs de mon groupe d’âge. Je pense avoir profité du moment et j’ai apprécié ce que j’ai vécu. La Coupe Hlinka-Gretzky, tu peux la vivre juste une fois. Nous avons visité différents endroits pendant notre séjour là-bas», a révélé le Plessisvillois.

Lors de la grande finale, le Canada, parfait jusque-là, a encaissé sa seule défaite du tournoi par la marque de 3 à 2 face à la Russie. «D’une certaine façon, nous sommes satisfaits, mais en même temps, le Canada a un programme d’excellence. Nous voyons toujours le Canada en haut du podium. Nous n’avons donc pas le sentiment du devoir accompli si je peux dire. Nous avons passé proche, nous méritions de remporter la finale, mais dans des événements comme ça, ça se joue sur un match. Ça a finalement tourné en faveur des Russes.»

Ce n’est d’ailleurs pas faute d’avoir essayé alors que les représentants de l’unifolié ont dirigé pas moins de 39 lancers en direction du gardien Yaroslav Askarov. Celui qui est considéré comme le meilleur espoir à sa position depuis un certain Carey Price était cependant dans un très grand jour, ce qui a permis à ses compatriotes de savourer l’or. «Je dirais que c’est un imposant gardien qui se déplace bien devant son filet. Il est vraiment excellent, mais de là à le comparer à Carey Price, je ne pourrais pas dire. Une chose est certaine, Askarov est excellent.»

L’attaquant des Cataractes de Shawinigan s’est notamment montré impressionné par le calibre de jeu qu’il y avait du côté de la République tchèque et de la Slovaquie, pays où était présentée la compétition. «C’était plus rapide que dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). En même temps, le fait de jouer avec 21 autres bons joueurs aidait à faciliter notre travail.»

Bourque espérait en donner plus offensivement

Inséré au centre de la quatrième unité canadienne en compagnie de Connor McClennon et d’Ozzy Wiesblatt et ayant hérité de missions en désavantage numérique, Bourque a joué un rôle un peu plus obscur au sein des succès canadiens. Auteur d’une passe en cinq parties, le représentant des Bois-Francs n’a pas caché qu’il aurait aimé en faire plus sur le plan offensif. «Une fois dans l’équipe canadienne, tu acceptes le rôle que tu te fais confier. Je pense avoir bien joué dans le rôle que j’avais. J’ai fait ce que j’ai pu, mais offensivement, j’aurais aimé en faire plus. J’avais cependant un rôle défensif et je crois avoir bien fait. Les entraîneurs, ils se sont montrés satisfaits de mon jeu défensif.»

Offensivement, ce sont Cole Perfetti (12 points) et Hendrix Lapierre (11 points) qui ont été les plus productifs. Quinton Byfield, Justin Sourdif et Jamie Drysdale ont suivi avec cinq points.

Bourque pourrait maintenant reporter à nouveau les couleurs du Canada cette année alors que le Championnat du monde junior des moins de 18 ans qui est disputé à la fin de l’année. Si Bourque devait y prendre part, c’est que les Cataractes seraient éliminés rapidement des séries de la LHJMQ, chose que le Plessisvillois ne souhaite pas. «D’une certaine façon, j’aimerais mieux ne pas être disponible pour participer à ce tournoi. Si, dans le pire des cas, les Cataractes sont éliminés, je vais profiter de la chance de représenter mon pays à nouveau», a fait valoir le produit des Estacades de Trois-Rivières.

Un peu de repos avant le camp des Cataractes

De retour de la République tchèque depuis dimanche soir seulement, Bourque profitera de quelques jours de repos chez lui à Plessisville avant de se diriger vers Shawinigan pour le début du camp de l’équipe. «Le camp commence mercredi avec des parties intraéquipe. Je vais me remettre tranquillement dans le bain. Ça fait également longtemps que je ne me suis pas entraîné en gymnase, soit quatre semaines. Je suis en forme de jeu, mais j’en ai perdu sur ma forme de début de saison. Je vais donc reprendre ça en allant souvent au gym.»

Partager cet article

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
André Bernard Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
André Bernard
Invité
André Bernard

Mavrik Bourque peut être fier de lui, il a livré de très belles performances tout au long du tournoi dans un rôle souvent moins offensif mais lorsqu’il était sur la glace, il se passait toujours positivement quelque chose.