Une soirée pour célébrer la chanson québécoise

Photo de Manon Toupin
Par Manon Toupin
Une soirée pour célébrer la chanson québécoise
L'équipe de «Je reviens chez nous» (Photo : Martin Morissette)

Tout le mois d’août, le Carré 150 de Victoriaville propose le spectacle musical «Je reviens chez nous», qui met en vedette les chansons québécoises de toutes les époques.

Avec en filigrane l’histoire d’un gars qui parcourt le Québec dans un roadtrip, le spectacle est l’occasion de se rappeler toutes les belles chansons du répertoire québécois.

En tout, ce sont 83 extraits qui sont proposés au cours de la soirée, interprétés par 5 chanteurs aux voix et aux accents variés. Il y a Marc-André Fortin, Gabrielle Destroismaisons, Frédérique Mousseau, Simon Fréchette-Daoust et Jean-Philippe Audet, qui semblent avoir un grand plaisir à monter sur scène ensemble et partager avec la foule ces belles chansons que tous connaissent.

Accompagnés de quatre musiciens (Francis Veillette, Maxime Alarie, Maxime Reed-Vermette et Gabriel Bertrand-Gagnon) qui sont bien en vue sur la scène et qui prennent directement part à l’action, les chanteurs entraînent la foule dans différentes émotions, du rire aux larmes.

Le spectacle est bien rôdé, ayant été présenté depuis le 14 juin au Théâtre Hector-Charland de l’Assomption, avec qui le Carré 150 collabore depuis l’an dernier. Et du côté de Victoriaville, c’est jusqu’au 31 août qu’il est présenté.

Si on connaît la majorité des chansons présentées, qui vont de Félix Leclerc jusqu’à Louis-Jean Cormier, en passant par RBO et Pagliaro, certaines sont un peu moins familières ou sont redécouvertes au passage. Tout comme les régions du Québec, elles sont différentes, mais ont toutes leurs particularités que les interprètes n’hésitent pas à mettre de l’avant.

D’ailleurs, pas de mise en scène exagérée ou de costumes flamboyants (sauf peut-être pour le très sympathique tableau «Karaoke-rock»). On laisse la place aux chansons. Les spectateurs ont également apprécié le tableau sur les accents du Québec, tout comme l’histoire abracadabrante de la naissance des Tremblay au Saguenay.

Mais ce sont vraiment les chansons du Québec qui sont mises de l’avant avec ce spectacle produit par Janik V. Dufour et Valérie Boulianne-Lefrançois des Production Grand V. Il s’agit, pour la boîte, d’une troisième création, après «Blue Suede Show» et «Cocktail». Un bel hommage à ce que les grands auteurs d’ici ont su graver dans la mémoire collective québécoise.

Un album souvenir

Et pour ceux qui voudront conserver un souvenir de leur soirée, un album a été réalisé, contenant huit chansons tirées du répertoire du spectacle.

On y retrouve «Tous les cris les S.O.S.», chanté par Gabrielle Destroismaisons, la touchante interprétation de «La Manic», par Marc-André Fortin, ou «L’Escalier», à la manière de Simon Fréchette-Daoust, mais aussi «Je reviens chez nous», chanson titre du spectacle.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des