Plessisville se procurera un nouveau camion pompe-échelle

Par Manon Toupin
Plessisville se procurera un nouveau camion pompe-échelle
(Photo : www.lanouvelle.net)

Il n’y avait aucun citoyen dans la salle du conseil municipal lors de la dernière séance régulière de la Ville de Plessisville. C’est donc devant une salle vide (outre le caméraman de la télévision communautaire et la journaliste) que les élus ont tenu la réunion.

Plusieurs points à l’ordre du jour de ce conseil municipal, dont l’autorisation de procéder à un appel d’offres pour l’achat d’un camion pompe-échelle pour le service des incendies. Dans le même ordre d’idées, un avis de motion et dépôt d’un projet de règlement relatif à cette acquisition, prévoyant un emprunt de 1 034 100 $, a été fait.

Après la séance, le maire a indiqué que l’actuel camion était en fin de vie utile et qu’une «opportunité intéressante» se présente actuellement. «Il s’agit d’un investissement rentable à long terme. Nous voulons attirer davantage d’industries qui sont de plus en plus hautes», indique le maire Mario Fortin avant d’ajouter que le renouvellement de cet important équipement était prévu.

Si tout va bien, l’achat pourrait se faire assez rapidement et c’est pourquoi le conseil a également autorisé la vente du camion pompe-échelle actuel. Du côté de la bibliothèque, deux demandes de subvention ont été présentées, une première à la Société Saint-Jean-Baptiste pour l’achat de livres jeunesse et une autre à la Fondation Raymond-Beaudet pour l’achat de livres à gros caractères et de bandes dessinées pour adultes.

L’ordre du jour incluait également l’approbation de trois demandes de permis, au centre-ville pour deux (1632, avenue Saint-Louis et 1754, rue Saint-Calixte) et une autre selon les normes du Patrimoine bâti au 1381, rue Saint-Calixte. De même, une demande de dérogation mineure au 2111-2117, avenue Saint-Édouard a été acceptée.

Le conseil a également résolu, après l’ouverture des cinq soumissions reçues, de retenir les services de Can-Explore, pour un montant de 44 0141 $, afin de réaliser des travaux d’auscultation des conduites de la municipalité.

En ce qui concerne le parc Sainte-Famille, les élus ont adopté une résolution appropriant un montant de 25 000 $ de l’excédent non affecté pour l’achat de modules de jeux pour ce lieu. Dans le même esprit, on a autorisé la vente de gré à gré des structures actuelles (pour les enfants de 18 mois à 5 ans), selon l’offre la plus avantageuse. Pour la Municipalité, cette façon de faire permet des économies puisque les acheteurs sont responsables de venir réaliser les travaux pour les retirer.

La réunion a également été l’occasion d’approprier 300 000 $ de l’excédent de fonctionnement non affecté au bénéfice du fonds réhabilitation de la structure routière pour le paiement des futurs travaux d’amélioration des rues de la municipalité.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des